Sabaton au Hellfest 2014

Vendredi 20 juin, 0h05 - Mainstage 1

Metal guerrier et Village People

Avant d'être propulsés ainsi en tête d'affiche nocturne après Iron Maiden, on pouvait imaginer les suédois de Sabaton quelque peu fébriles ou anxieux à l'idée de jouer devant une foule qui commencerait à gentiment regagner le camping les étoiles plein les yeux. Pourtant, tout le monde ou presque reste bien là, compact devant les Mainstages, quand "The Final Countdown" de Europe retentit sur la sono. Le public chante à tue-tête, se (re)chauffe gentiment après l'apocalypse créée par Slayer, et peut assister à l'installation de Sabaton sur scène sur la traditionnelle intro "March to War", Hannes Van Dahl (batteur, dernier arrivé dans la troupe) en tête.

Joakim Sabaton Hellfest 2014 report

"We are Sabaton and this is Ghost Division", c'est donc par une vieille coutûme que les guerriers heavy metalleux lancent ce qui sera pour eux une soirée de folie ! On sentait Joakim Brodén le frontman assez nerveux, jusque dans l'interview qu'il nous avait accordé il y a quelques semaines, quelle n'est donc pas sa surprise devant la chaleureuse réaction d'un public déjà conquis et aux fans nombreux ! Le chanteur avouera ainsi avoir la chair de poule et sera submergé de bonheur devant cette folie, s'avèrera plutôt bavard et jouera même avec son assistance à coup de "Village People, Village People" entonnant même le refrain de "YMCA" avec la chorégraphie qui va avec. Il faut dire qu'avec "To Hell and Back", morceau très "pop accrocheur" issu du nouvel album, Sabaton peut s'amuser et changer d'identité au gré des plaisanteries.

Sabaton chris hellfest 2014 mainstage report

Le nouvel opus, parlons-en. Heroes sera également représenté par "Soldier of 3 Armies" qui passe très bien en live malgré une fin un poil brouillonne et surtout "Resist and Bite" sur laquelle Joakim se mue en troisième guitariste, nous offrant même quelques tentatives de riffs sur "Smoke on the Water" de Deep Purple et "Master of Puppets" de Metallica afin de montrer qu'il se débrouille pas trop mal derrière un manche.

En plus de cet engouement populaire doublé d'un état d'esprit et humour sans faille, Sabaton se permet de délivrer une setlist énergique quasi parfaite avec les incontournables "Carolus Rex" ou "Primo Victoria" en conclusion où Joakim "montre" ses (faux ?) pectoraux, la survitaminée "Screaming Eagles" et l'inattendue "Swedish Pagans" qui viendra remuer les âmes en mode viking.

Sabaton Hellfest 2014 live report mainstage

Que reprocher à ce concert qui restera comme l'un des meilleurs de cette édition 2014 sur la Mainstage ? Peut-être un son parfois brouillon au niveau des samples (souvent trop forts, parfois un peu étranges - l'ajout d'un nouveau claviériste live serait certainement une bonne idée à l'avenir) et un Joakim que certains jugeront un poil trop bavard, cette intro de Europe aussi qui enlève certainement au groupe la possibilité de jouer un morceau de plus... Mais ceci est bien maigre comparé à la performance du soir. Sabaton peut être satisfait et rentrer dans ses pénates avec le sentiment du devoir plus qu'accompli.

Hellfest Joakim Sabaton live report 2014

Setlist :

(The Final Countdwon sur bande)
(March to War)
Ghost Division
To Hell and Back
Carolus Rex
Screaming Eagles
Swedish Pagans
Soldier of 3 Armies
Resist and Bite (avec Smoke on the Water et Master of Puppets en intro)
The Art of War
Promo Victoria

Sabaton tank hellfest 2014 mainstage report

 
Photos :

© 2014 Nidhal Marzouk  / Yog Photography
© 2014 Thomas Orlanth / Site du photographe

Toute reproduction interdite sans autorisation écrite des photographes.
 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements