Shining au Hellfest 2014


Samedi, 17:50 – Temple

Bon allons-y ... et que je te dégouline du bon vieux Jack Daniels dans le gosier d’une photographe, ! On peut dire que Niklas est dans la place ! En backstage on aperçoit Hoest de Taake mais qui jouera ce soir pour Gorgoroth. Il y a deux ans il était là aussi mais dans le public pour apprécier la prestation de Shining.

 

Shining


Une grosse entame bien puissante nous tombe dessus avec « Han som hatar människan ». Tous les titres joués sous la Temple aujourd’hui avaient été joué rue Oberkampf en Novembre. Certaines personnes attendaient Famine de Peste Noire sur « Terres des anonymes », mais rien à l’horizon, ni le titre, ni le bonhomme.

A première vu, « Kvarforth » a maigri, il a dû ralentir la consommation d’alcool, enfin pas vraiment sur scène. Tant mieux, on va se régaler. il est en forme alternant voix écorchés et gutturales avec ses petits cris caractéristiques, tout comme Peter Huss les Ray Ban Pilote sur le nez toujours aussi généreux en longs solos tout en finesse dotés du feeling de ce que l’on peut avoir dans Maiden mais rarement dans le Black Metal, comme sur « For the God Below » où le duel de guitares à la fin reprend la mélodie des anglais.
 

Shining


Chaque note est teintée du blues nous permettant de mieux comprendre et appréhender les tourments, la complexité des morceaux d’un Niklas en perpétuelle réflexion.

L’intro de « Förtvivlan, min arvedel » fait toujours aussi froid dans le dos avec ses cris d’enfants où de femmes martyrisées, sur le break Niklas pour rester dans l’esprit chante dans les aigües poussant à la limite du faux.
 

Shining


Niklas « Kvarforth » Olsson bouge tout le long de la scène, s’accroupit, avec sa gestuelle qui lui est propre, tout en nous gueulant des « Com’on Hellfest / Motherfuckers » entre deux rasades de Jack ! Le corps penché en avant le micro bien droit en train de pousser ses derniers cris les plus malsains… « Satanas !!!».
 

Shining


Tout comme au Nouveau Casino l’hiver dernier le public fait front derrière Shining sur « Låt oss ta allt från varandra » avant de terminer sur le planant « For the God Below ». 

Prestation un peu courte, mais un Niklas plus en forme qu’à Paris.
 

Lionel / Born 666

Setlist :

Han som hatar människan
Förtvivlan, min arvedel
Människa o'avskyvärda människa
Låt oss ta allt från varandra
For the God Below

Photos : Thomas Orlonth / © 2014 & Lionel/Born 666 / © 2014
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.
 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements