Skid Row au Hellfest 2014

Samedi : 13h35, Mainstage 2

Rock pas assez hard

Deux ans après le concert de Sebastian Bach qui avait embrasé le public du Hellfest vient Skid Row, groupe dans lequel il officiait et dont il interprète encore une grosse partie du répertoire. Cette fois-ci armé du chanteur texan Johnny Solinger, le groupe est prêt pour jouer quarante minutes de gros hard rock et tenter de faire bouger le public du Hellfest.

Cependant, le groupe pert au jeu des comparaisons avec le concert de Sebastian Bach en 2012. Si le grand blond arrivait à allier ses talents de chanteur et de bête de scène, son ancien groupe peine à se faire remarquer. Johnny donne l’impression d’être fatigué, peine à monter dans les aigus quand il s’agit d’interpréter les titres chantés par son prédécesseur, et l’interprétation de ses camarades manque de mordant, surtout pendant "Slave to the Grind".

Skid Row

Pourtant, le concert avait tout pour être bon sur le papier. Un groupe légendaire de hard rock qui joue sur une scène principale un samedi ensoleillé, avec une setlist privilégiant largement ses deux premiers albums, Skid Row et Slave to the Grind, avec deux titres punchy de leur dernier EP. Mais non, l’émotion peine à venir sur "18 and Life" et l’énergie est absente sur "Monkey Business". Heureusement, le public se réveille avec "Youth Gone Wild" qui fait office de madeleine.

Devant un groupe aussi ramolli, le public reste statique et ne participe que peu au concert, sauf quand Johnny les fait chanter ou quand "Youth Gone Wild" retentit. On peut cependant saluer la volonté du frontman, qui, malgré ses difficultés vocales, ne lâche pas les spectateurs et fait tout pour les réveiller et leur communiquer son rock n’roll.

C’est donc un Skid Row en petite forme qu’on a vu à ce Hellfest 2014. Il ne leur reste plus qu’à se remettre d’aplomb pour la tournée avec Saxon qui les attend.

Setlist :

The Ramones - Let's Go [sur bande]

Let's Go
Big Guns
Piece of Me
18 and Life
Riot Act
Kings of Demolition
Monkey Business
Get the Fuck Out
Slave to the Grind
Youth Gone Wild

Photo par Movie stars and Rockets, utilisée sous licence Creative Commons.
 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements