Eluveitie au Hellfest 2014

Samedi 21 Juin – 21h50 – The Altar

 

De tous les groupes de Folk Metal, Eluveitie fait bien partie du haut du panier, autant en live que sur album. Les Suisses sont de retour à Clisson, et une foule conséquente se masse sous la double tente de l’Altar pour cette heure de melodeath aux doux airs de menhirs. L’intro se charge de faire monter la pression, et c’est Merlin Sutter à la batterie qui s’occupe d’ouvrir les hostilités. Le reste de la bande s’avance ensuite pour démarrer sur un « Helvetios » qui secouera la fosse dès les premières secondes.

 

La force de ce groupe en live est évidemment la présence d’instruments authentiques sur scène. Je ne pourrais pas garantir l’absence totale de bandes audio extérieures, mais sans aucun doute ici le son des instruments est placé en avant. Quel bonheur d’entendre violon, flûtes, cornemuse et vielle à roue joués en live ! Un gros manque à gagner pour des groupes proches comme Equilibrium par exemple, ou tous les passages instrumentaux mélodiques hors guitares sont enregistrés. La présence scénique des huit musiciens est indéniable, et tout le monde s’éclate sur scène même si elle paraît un poil petite pour des groupes avec autant de musiciens.

 

Le groupe maîtrise son sujet sans aucun soucis, Nicole Ansperger nouvelle venue au violon Irlandais semble parfaitement s’intégrer à la troupe, n’hésitant pas à remuer de la crinière pendant ses moindres temps morts. L’attention se porte surtout sur les deux chanteurs : Chrigel Glanzmann est impérial et mène son groupe tel un maître de cérémonie. Alternant 4 instruments différents, le chant hurlé et les échanges avec le public, l’homme au bonnet s’impose en véritable show man, avec un air sympathique indéniable. Son équipière Anna Murphy est également époustouflante, sa voix emporte l’audience sur un « A Rose For Epona » magistral, ses grunts sont justes, il n’y a rien à redire…

 

La sécurité a fort à faire pour évacuer les surfeurs de foule qui feront de nombreux aller-retours. La fosse bien que compacte suit le mouvement, chante, hurle et acclame, la communion est totale. Chrigel tente quelques mots en français (avec un accent parfait!), n’hésite pas à demander un wall of death sur « Meet The Enemy », et discute longuement entre les chansons. Une bonne surprise, nous présenter en live leur nouvelle chanson intitulée « King » (clip dévoilé quelques jours auparavant) tirée du prochain album à venir. Refrain planant, passages instrumentaux de grande qualité, ce nouveau cru devrait tenir ses promesses.

 

« Havoc » est le dernier morceau, et après de nombreux remerciements, une armée de poings levés accompagne la sortie de scène des Suisses, qui reviendront saluer le public, sans oublier de distribuer médiators, baguettes et setlists. Un groupe à retrouver en tournée dès la fin de l’année dans toute l’Europe pour présenter son nouvel album. Pas d’inquiétude à avoir, après un tel show, Chrigel et sa bande devraient encore une fois aller dans la bonne direction…

Arte vous propose de revoir le concert gratuitement: http://concert.arte.tv/fr/eluveitie(…)

Setlist:

Prologue
Helvetios
Nil
Thousandfold
Luxtos
Inis Mona
Gray Sublime Archon
Neverland
A Rose for Epona
The Siege
Meet the Enemy
Quoth the Raven
King
(new song)
Havoc
Epilogue

Photos : © 2014 Thomas Orlanth / Site du photographe
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements