Impaled Nazarene au Hellfest 2014

 Vendredi 20 juin 2014 – Temple – 17h50-18h40


Les sympathiques empaleurs de Nazaréen venus directement de Finlande font toujours plaisir à voir sur une scène.  Même si au final, il ne reste plus que le chanteur de la formation d’origine des débuts des années 90, le groupe continue d’enchaîner ses nombreux tubes aux divers festivals où ils se rendent.

Fans de black extrême, je vous préviens tout de suite, pour moi, leur musique est trop basique, trop carrée et donc pas assez entraînante pour me transcender. Bon OK, il y a aussi des titres géniaux comme The Horny and The Horned qui représente à lui seul leur style musical: rapide, violente et surtout sans aucune concession.
 


Non, ne cherchez pas ici la poésie d’un Gorgoroth, la froide présence d’un Taake, la mélodie d’un Satyricon, la rythmique hypnotique d’un Inquisition. On est en Finlande, le pays des mille lacs et de Mikka Luttinen « Slutti 666 », de Mikael « Arkki » Arnkil, de  Reima Kellokoski et de Tuomo Louhio. Ici, on est dans le froid et la survie !
 


Simple et efficace, certains diront que c’est comme ça que doit être le black metal. D’autres trouveront cela justement un peu trop simple.

Quoiqu’il en soit, on ne peut nier la grande présence sur scène de Mikka et Arkki. Rien contre les autres membres du groupe, mais on a l’impression de ne voir qu’eux sur les planches ! Cette impression vient peut être aussi de leur côté massif et de l’harmonie (?!) qu’ils semblent entretenir avec leur musique. Je me souviens avoir eu la même sensation quand je les avais vu au Motocultor l’an passé d’ailleurs.
 


Côté son, ayant eu l’occasion de me déplacer à différents moments du show, les réglages laissaient à désirer sur les côtés, mais devant parmi les fans, c’était tout à fait correct. Le public bougeait tant bien que mal, avec quelques moments plus intenses, mais globalement, il restait relativement statique malgré les encouragements de Slutti, néanmoins suivis par les plus excités parmi les fans.

En bref, la prestation d’Impaled Nazarene s’est résumée en deux mots simples : violence & efficacité ! Il est parfois utile de se rappeler ce qu’est vraiment le black metal des origines !


Thomas Orlanth


Photos :© 2014 Thomas Orlanth / Site du photographe
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements