SLAYER au Hellfest 2010

Dimanche 20 juin, la fin du festival approche, SLAYER est le dernier groupe pour cette année à fouler les planches de la "Mainstage 02", dans une heure ce sera à KISS de refermer cette édition 2010 du HELLFEST.

L'intro de "World Painted Blood" monte progressivement et avec, la pression propre à un set de SLAYER.

Il est des groupes comme cela, où on sent tout de suite que ça va être la guerre!

Et SLAYER ne va pas décevoir.

Dès les premières cadences de Dave Lombardo, dès les premiers envois de riff de Kerry King et Jeff Hanneman, dès les premiers vocaux de Tom Araya on sent que le groupe est dedans et qu'il ne va pas amuser le terrain.

Ce "World Painted Blood" quoique nouveau, à déjà tout d'un titre incontournable sur un live de SLAYER!
Le combo enchaine avec "Jihad" extrait de l'avant dernier album "Christ Illusion", juste assez pour maintenir la pression mais on sent qu'ils ne lâchent pas tous les chevaux et que dès qu'ils vont attaquer le répertoire "historique" de SLAYER le pit va se déchainer.

Slayer Hellfest 2010

Et ce premier nuage de poussière on va le voir s'élever de la fosse dès le 3ème titre, "War Ensemble", classique parmi les classiques, ça bastonne sévère dans le pit mais dans un esprit bon enfant et ça commence à slamer devant un Tom Araya tout sourire, devant cette foule chauffée à blanc et scandant "Sport The War ! War Support!".

L'execution des titres est impeccacble, titres servis par un son à la hauteur (Kerry King un poil sous mixé toutefois), comme à leur habitude les membres de SLAYER ne courrent pas dans tous les sens, ils ne font pas dans l'esbrouffe mais dans l'envoi de bois massif , le public en profite et prend un plaisir monstre d'autant que les 4 lascars enquillent sur "Dead Skin Mask" puis redéclanchent un guerre sans merci dans le pit en enchainant direct sur "Angel Of Death", décidémement LE titre le plus emblèmatique de SLAYER.

Petite retombée de pression avec "Beauty Through Order" on sent que le public n'a pas encore totalement assimilé ces nouveaux titres.
Mais le répit est de courte durée puisque dès les premières notes de "Disciple" une clameur monte du public qui appui furieusement les "God Hates Us All !!!" de Tom Araya sur les refrains.

Kerry King Hellfest 2010

Puis la pression retombe à nouveau avec "Hate Worldwide" à nouveau un titre du dernier album, mais ce n'est que pour mieux nous achever avec un enchainement fatal, à savoir "Mandatory Suicide" accolé à un furieux "Chemical Warfare", titre à  à l'issu duquel le groupe quitte la scène.
La masse gronde, ces 10 premiers titres ont défilé à une allure folle, on en veut encore et en guise de rappel, Slayer va nous soigner avec un "South Of Heaven" de toute beauté, dont le thème est repris en choeur par le public, avant d'enfoncer le clou et de foutre une dernière fois le feu au Pit dès les trois premiers coups de Tome Basse de Dave Lombardo annonciateurs de cet hymne qu'est "Rainning Blood".

Tom Araya Hellfest 2010

Un set intense, techniquement irréprochable avec un Tom Araya ayant la banane du début à la fin, un concert de SLAYER tout simplement, dont on regrette cependant qu'il ait été si court (1h) et dont on peut tout juste déplorer l'absence d'un titre phare comme "Hell Awaits" qui aurait avantageusement remplacé "Beauty Through Order" par exemple.

Mais assurément un des tous meilleurs concerts auquel j'ai assisté lors de ces 3 jours de Fest.

Voir les autres Live Reports et Interviews dans le Dossier Hellfest 2010 de La Grosse Radio Metal



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements