Spirit Caravan au Hellfest 2014

Dimanche, 22h - The Valley

Les chiens aboient, la caravane passe.

Le concert a déjà bien commencé lorsque j'arrive sous les Valley aux alentours de 22h10. Le groupe bien qu'assez méconnu du grand public en France notamment, compte pourtant dans ses rangs une légende du Stoner/Doom Metal américain, Scott "Wino" Weinrich (Saint Vitus, The Obsessed, Shrinebuilder). Ce dernier est accompagné de Dave Sherman à la basse, et de Henry Vasquez (Saint Vitus) à la batterie, en remplacement de Gary Isom (ex-Pentagram, ex-Spirit Caravan).

Le groupe joue enchaine les morceaux désormais classiques que sont "Dreamwheel" ou "Powertime" par exemple.

Wino est en forme, bien que ne haranguant pas le public, le genre ne s'y prêtant point, ce dernier est en bonne forme vocale (comme souvent), et son jeu de guitare est à la fois lourd sur les parties rythmiques et très fluide sur les soli. Dave Sherman tient la basse avec brio et reflète bien le groove psychédélique des morceaux. Enfin, Vasquez manque d'exploser sa caisse claire à chaque coup de baguette (ce qui lui est déjà arrivé plusieurs fois) tant sa frappe est puissante et rend justice aux titres de Spirit Caravan.

Malgré la concurrence de Emperor qui joue en même temps sur la Mainstage 2, et de Solstafir sur la scène du Temple, le public est au rendez-vous, et Spirit Caravan jouit d'une affluence correcte, permettant tout de même à ceux qui le souhaitent de s'approcher de la scène aisément pour profiter du spectacle offert par le trio, le kit de batterie étant par exemple placé plus en avant qu'à l'accoutumée. 
 

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements