Behemoth au Hellfest 2010

Behemoth est un bon client de la Hellfest et même de la Furyfest déjà en 2005 sur le circuit des 24 Heures du Mans dans un ambiance étouffante mais au combien riche en intensité dans la petite salle du haut du festival où il fallait se faufiller par l’arrière de la salle pour espérer apercevoir les polonais dans une ambiance de sang de sueur et de feu.

En 2007 on était dans la boue sous la pluie pour les applaudir dans une ambiance glacée ou il n’y avait même pas de Backdrop car le vent traversait l’arrière de la « Fender Tent ».

Lorsque Nergal (chant/guitare) et ses associés arrivent sur scène c’est pour prouver grâce à leur expérience passée sur les routes (80% de leur temps) qu’ils sont là pour prouver leur qualité et que la campagne de Clisson sous un soleil de fin d’après midi sera réduite en cendres et poussières tel Attila à l’arrêt d’un Mac Drive.

Maquillés de leur Corpse Paint ils amorcent le set d’un « Ov Fire and The Void » dantesque qui nous fait complètement oublier qu’on est encore sous le Soleil.

Le son de la Mainstage 2 est énorme et c’est un véritable bonheur de savoir que le son Black Metal à tendance Death Metal de Behemoth effleure des oreilles de nombreuses personnes venus pour Y&T, Twisted Sister, Anvil et Kiss. Le Metal a évolué et Behemoth le sait.

Behemoth

Nergal est caché derrière un porte micro à l’effigie d’un cobra tout en ferronnerie dans l’esprit mystique de l’univers de Behemoth proche de l’Inde. La setlist quant à elle fait une part belle au denier album.

Nergal scrute son auditoire d’un regard incisif et oppressant. Leurs vêtements sombres, gris et poussiéreux accentue l’impression de chars d’assaut écrasant Clisson d’une Blitzkrieg réalisée dans les règles...

Les crinières tournent en boucle au rythme impressionnant de la double grosse caisse. Nous naviguons dans un esprit Black avec un son et des guitares proches du Death Metal.

Un drapeau de la Pologne flotte au dessus de Clisson, le Backdrop à l’effigie du dernier album "Evangelion" est bien placé au dessus de la scène et ses morceaux rythmeront notre fin d’après-midi.

Pas de temps mort, Behemoth est là et sur une grande scène pour prouver à son public et aux curieux de passage se dirigeant vers les bars à bières que leur Metal sait interpeler les foules.

Setlist :

# Ov Fire and the Void
# Demigod
# Conquer All
# LAM
# As Above So Below
# Slaves Shall Serve
# At the Left Hand ov God
# Alas, Lord Is Upon Me
# Decade of Therion
# Chant for Eschaton 2000

Report rédigé par Lionel / La Grosse Radio Metal et Born666

La Grosse Page de Behemoth

Voir les autres Live Reports et Interviews dans le Dossier Hellfest 2010 de La Grosse Radio Metal

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

DOSSIER : Hellfest 2010

DOSSIER : Hellfest 2010

Behemoth – Ezkaton

Behemoth – Ezkaton

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements