Kampfar au Hellfest 2010

Ah Kampfar, quelle progression ! Après les avoir vu dans une minuscule salle « La Pena Festayre » dans le 19ème de Paris lors du Tordenstorm Tour 2008 avec Thyrgrim et Elite (organisé par l’association Battle’s Beer), puis lors de leur tournée avec Vreid et Iskald au Nouveau Casino l’année suivante, quel bonheur de les retrouver au Hellfest sous la Rock Hard Tent.

L’intro est longue et lancinante, c’est celle de « Vantro » du dernier album en date « Heimgang ». Nous sommes transportés à travers une forêt norvégienne sans fin qui nous mènera vers le néant abyssal d’un Pagan Black Metal épique et transcendant. Le retour n’est pas assuré mais tels des apôtres devant leur Messie nous attendons notre Pain.

Dolk arrive avec sa présence hypnotique, son bras gauche clouté jusqu’au coude. Il crie des paroles comme si sa vie en dépendait. Sa scarification au nom du groupe sur le ventre autour de son nombril d’athlète attire le regard de la gente féminine.

Kampfar

Son bras droit martèle sa cuisse au rythme de la double grosse caisse de II13. Jon Bakker prend des poses lascives en portant sa basse très bas. Quand à Thomas, avec une barbe bien fournie et une tête lisse comme une boule de billard, il fait son job les yeux hagards en envoyant des riffs incisifs à un public médusé.

Sur le côté gauche de la scène on voit Ihsahn et son groupe se concentrer pour son set qui suivra celui de Kampfar. L’ambiance monte d’un cran avec le magique « Hymne » en point d’orgue. On se croirait à Bergen en plein hiver.

Kampfar a du son, et sans être expansif sait créer une ambiance, une atmosphère propre à leur univers, comme une balade à travers les pochettes de leurs albums.

On comprend mieux en les regardant de près que Kampfar tire son nom d’un ancien cri de guerre norvégien, qui signifierait « Odin » en terminant son show par « Troll, Død Og Trolldom ». Bon, après ce show, une bonne « Red Erik » n’aurait pas été de refus : Skåle ! ( Santé ! en Norvégien ).

Report rédigé par Lionel / La Grosse Radio Metal et Born666



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :
Advertisements