69 Chambers au Hellfest 2010

Ouvrir un festival n'est pas toujours chose aisée. Surtout pour une formation jeune, peu connue, venue spécialement pour l'occasion en remplacement d'un groupe fraîchement désisté.

Heureusement pour eux, les suisses de 69 Chambers ont des atouts à faire valoir. Je ne parle pas ici des deux chanteuses sulfureuses Nina Treml (également guitariste) et Maddy Madarasz (aussi bassiste) ou de l'apparition exceptionnelle de Tommy Vetterli, le guitariste de Coroner (qui a d'ailleurs annoncé sa reformation pour le Hellfest 2011), pour compléter le lineup en live.

69 Chambers

Le groupe a en effet des qualités propres plutôt intéressantes, avec des compositions tranchantes et un jeu de scène énergique. Un baptême du feu on ne peut plus réussi donc. Une belle découverte pour un groupe qui mérite d'être reconnu. Une chanson comme "The Day of the Locust" passe par exemple comme une lettre à la poste, que ce soit en condition live ou sur CD.

De leur set, je ne regrette qu'une chose : être arrivé au cours de la prestation et avoir raté le début ! Voici donc un groupe dont on reparlera donc sûrement dans le futur (que ce soit ici ou ailleurs), et qui a réussi son pari : essayer les plâtres de la Mainstage 1 avec brio ! Merci donc à 69 Chambers et à bientôt sur les terres française.

La Grosse Page de 69 Chambers

A lire aussi : Chronique de l'album "War on the Inside" par Sanguine_Sky



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :
Advertisements