Motörhead au Hellfest 2010

Mon dieu, mais c'est qu'il touche presque à sa fin ce Hellfest 2010... Certains, mines tristes, commencent à comprendre, une fois le set d'Exodus terminé (très bon par ailleurs mais suivi de trop loin pour qu'on en fasse un live report détaillé), que ce superbe festival sera terminé d'ici 4 heures. Ouais mais bon, vous savez quoi... Il reste encore 3 groupes sur les Mainstage... sans parler de Bloodbath ou Garcia Plays Kyuss sous les tentes...

3 groupes cultes... Kiss, Slayer et Motörhead ! Mon voisin s'étouffe avec son kebab, l'autre s'étrangle en avalant sa 14ème pinte de bière de la journée (petit joueur !)... Mais oui, vous avez bien entendu !

... And now, it's time for British rock 'n' roll baby...

Motörhead

"We are Motörhead and we play rock 'n' roll !"

Ok, so let's go Lemmy, we're here to rock with you... L'introduction sera aussi brève que le show du trio de vétérans sera intense. Du rock, hard rock, heavy, du gros son punkisant, du pur jeu puissant, une électricité rare... Je n'avais jamais vu ce groupe mythique en live, maintenant je peux comprendre et enfin témoigner.

Peu importe ici que leur setlist ne comporte aucune véritable surprise, ce groupe jouant souvant les mêmes titres dans un ordre souvent très cohérent de date en date. Mais quel bonheur de voir une VRAIE formation énergétique enfiler les chansons comme si de rien était devant une foule des plus réceptrices.

Mikkey Dee à la batterie est un véritable monstre, Phil Campbell à la guitare assure le show en bougeant au maximum sur la scène... Quant à Lemmy Kilmister, c'est tout simplement "la force tranquille". Bien positionné devant son micro si caractéristiquement positionné, il distille ses riffs de basse et son chant sans sourciller, le poids des années s'allégeant ainsi comme par magie dans son regard de passionné.

Motörhead

Le public est conquis, se déchaîne même sur la fin en pogos incontrôlés (dont votre serviteur ira goûter les délices en y retrouvant au passage ce bon vieux Lionel totalement survolté) sur les mythiquissimes "Ace of Spades" et "Overkill".

De bout en bout cet apérétif ce sera mué en festin gargantuesque. Les fans auront eu leurs tubes tels que "Iron Fist" (en ouverture), "Killed By Death", "Metropolis", "Rock Out" et même un titre plus rare "Cradle to the Grave" en plus des deux pièces cultes sus-nommées en conclusion. Ils auront surtout eu un Lemmy malicieux et plus que jamais décidé à mourir sur scène s'il le faut...

Motörhead

... Même si chacun de nous sait que Lemmy est immortel ! Tout comme le vrai rock 'n' roll... Merci Motörhead ! Et place désormais à la prestation de Slayer suivie de près par Arnonours avant le grand final du quatuor maquillé...

La Grosse Page de Motörhead

Voir les autres Live Reports et Interviews dans le Dossier Hellfest 2010 de La Grosse Radio Metal

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements