Anathema – We’re Here Because We’re Here

Après de longues années d’absence, 2010 est l’année des retrouvailles avec le fantastique groupe de rock/metal atmosphérique britannique Anathema. Les anglais nous livrent « We’re Here Because We’re Here », leur 8ème opus. Sortie fin Mai 2010 chez Kscope.

 

« We’re Here Because We’re Here » propose une atmosphère savamment étudiée, à la fois sombre et aérienne. L’ensemble des titres forme un tout harmonieux, évitant avec brio la linéarité. Chaque chanson a un caractère particulier et unique dans cet univers d’obscure clarté qui est propre à Anathema. Une atmosphère qui vous envoûtera.

Si l’ambiance est sublime, on a le droit à des musiciens de talent. En effet, chaque instrument apporte quelque chose de magique et de particulier sans pour autant tomber dans les abysses de la lourdeur ou du réchauffé. Un coup de maître, pour une prestation de haute voltige ; on retient son souffle jusqu’au bout, suspendu aux notes de ces magiciens.

Mais, qu’on se le dise, le doigté expert de ces anglais perdrait beaucoup sans la voix de Vincent Cavanagh (à ne pas confondre avec l’acteur Tom Cavanagh). Le chant est juste et poignant, et les émotions transmises n’en sont que plus intenses. En écoutant cet opus, on ne peut qu’approuver et reconnaître qu’il possède l’une des plus belles voix du metal, si ce n’est la plus belle de toute.

Les textes méritent aussi d’être écoutes. Sombres et lumineux à la fois tout comme l’ambiance de l’album, ils contribuent au caractère particulier de l’univers du groupe. Finement ciselés et pleins de poésie, ils nous rappelleront ce que trop d’autres combos ont oublié, à savoir que les paroles sont en un sens le cœur d’une chanson et non quelques bruits indéfinis qui singent la parole en oubliant le sens.

 

Anathema ose et ça lui réussit la recette de l’originalité, originalité qui est de mise pour nos amis de Liverpool. Cet album est dénué de faute de goût, rien de superflu ou d’obsolète, non, seulement un talent incroyable.

La production est impeccable, ce qui permet à l’auditeur de goûter pleinement à cette extase musicale. Vous n’hésiterez donc pas à remercier l’inventeur du bouton « repeat » de votre lecteur de musique pour déguster encore et encore cette savoureuse et riche galette.

Enfin une bonne chose à consommer sans modérations. Qu’on en use et qu’on en abuse, car les anglais ont trouvés les meilleurs ingrédients justement dosés ! Et encore un coup de maître, pour un groupe qui ne m’a jamais déçue. En un mot : magnifique.

 

Ma note : 10/10

NOTE DE L'AUTEUR : 10 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements