Full Throttle Baby – Vol.II (EP)

A fond les ballons, volume à fond !

La nouvelle sensation francilienne a encore frappé ! Entre heavy, gros rock et punk, Full Throttle Baby est un quatuor val d'oisien qui a démarré en trombe sa carrière l'an passé par un premier EP et de multiples dates saluées par le public. Sans plus attendre, les bagarreurs remettent ça ce 8 septembre avec un second EP sobrement intitulé Vol.II. Et franchement, ils ne se calment pas, bien au contraire ! Alors, prêts pour la baston ?

Si la cow bell résonne de plus belle sur l'intro de "Blue Balls", il ne faut pas cependant se laisser tromper par les apparences : le chant de Julien Dottel (aussi hurleur/bassiste de Bukowski) vient porter le morceau entre hard rock US et punk vers d'autres sphères quelque peu... vénères, disons-le. Un petit tube sympa pour démarrer les hostilités mais au final le morceau le moins marquant, assez doux dans sa globalité et vite surclassé par la grosse puissance lâchée par la suite.

Car FTB se burnise grave, dopé par une production impeccable qui met chaque instrument en valeur et renforce la subtilité de chaque morceau pourtant bien rentre dedans. Peut-être encore plus axé punk que la précédente sortie, ce Vol.II lache les décibels sans compter : la gratte se fait crunchy et salement vicieuse sur "Don't Touch My Moped" (qui ferait presque passer Airbourne pour des tapettes, merci Dottel), le chant est totalement survolté sur un "Surfin'" tout droit sorti des 70s exitées ou encore ce "Try Again" assez "punk moderne" qui conclut la bête sur les meilleures auspices en mode gros rock des familles avec un relent ZZ Top sur son final pour la forme.

Full Throttle Baby EP 2014 chronique

Si je n'en ai pas cité une, c'est que celle-ci mérite d'être mentionnée à part. Car "Take Your Teeth Back", véritable hymne de combat pour le combo, est un petit chef d'oeuvre qui ne paye pas de mine. Portée par son intro en forme de clin d'oeil à Motörhead, elle brille de groove avec cette basse que Lemmy ne renierait pas et des mélodies/joutes vocales bien fignolées. Une certaine émotion se dégage même sur un refrain quasi sombre bien que totalement apocalyptique. De quoi carrément perdre ses gencives.

Et c'est ainsi que Full Throttle Baby franchit un nouveau cap avec cette nouvelle livrée encore plus puissante et hargneuse que la précédente. Portée par un excellent son, les quatre mousquetaires loubards sont désormais prêts à déferler sur la France entière avec bon nombre de compositions maîtrisées et taillées pour le live. A suivre, toujours, et même encore plus, avec comme prochaine étape un album complet peut-être ?

La Folle Fougère

Note : 4/5
 

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements