Sons of Liberty – Brush-Fires of the Mind

Le nouveau projet de Jon Schaffer  (fondateur de Iced Earth) sort sa première galette solo, et ça promet ! Sous le sobriquet Sons of Librety, il nous offre un album de power/heavy metal qui n’a rien a envier à ses ainés. Depuis le 12 juillet  « Brush-fires Of The Mind » est disponible chez Century Media Records .

La première chose que l’on remarque, c’est que l’ombre de Iced Earth plane sur les compositions de « Brush-fires Of The Mind ». Malgré cela les chansons sont de bonne facture et on passe sur cette ressemblance qui après tout était courrue d’avance.

Le chant est bon et agréable à écouter. La prestation s’avère de qualité et nous fait oublier que la voix de Jon Schaffer n’a rien de particulier. La technique est maitrisée et le chant est juste. Du coup, on ne trouve rien a redire à cette prestation vocale qui laisse aussi place aux émotions et donne de l’intensité aux neuf titres de ce premier album.

Jon Schaffer

Nous avons à faire à un disque conceptuel. On se retrouve dans un monde où la population serait réduite en esclavage par ses dirigeants. Les gouffres du mélodramatique sont bien évités ; on se trouve face à un message fort, au-delà des clichés.

 
Pour renforcer cette athmosphère, des extraits de discours de dirigeants sont intégrés à l’opus. Ils confèrent une nouvelle dimmension à cette galette.

Cet album est de bonne facture et agréable à écouter. On oublie bien vite que Sons of Liberty ressemble à son grand frère, on retient la créativité des textes de Jon Schaffer et l’ambiance bien ancrée de l’album . En tout cas, votr serviteuse adhère et n’attends désormais plus qu’une chose : de voir ce que ce « Brush-fires of the Mind » donnera en live, si bien sûr Jon décide de s’entourer de musiciens afin de faire vivre son projet sur scène…

Note : 8/10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements