Evergrey – Hymns for the Broken

Evergrey était revenu il y a trois ans de cela avec Glorious Collision, un album qui replaçait le quintet suédois sur de bons rails, après une baisse de régime qualitative sur Monday Morning Apocalypse inégal, et un Torn sentant bon le réchauffé. Hymns For The Broken, leur nouvel et neuvième album, a donc la lourde tâche de confirmer le retour en grande pompe du combo.

Et cette nouvelle galette pourrait bien être le renouveau que le groupe cherchait depuis quelques temps. En plus de débarquer chez AFM Records, Evergrey accueille deux nouveaux membres, faisant suite au départ de Marcus Jidell et Hannes Van Dahl survenu l’année précédente, et ces nouveaux membres ne sont pas tout à fait des nouveaux car il s’agit de Henrik Danhage (guitare), et de Jonas Ekdahl (batterie), tous deux ayant quitté le navire en 2008, peu après la sortie de Torn, pour former Death Destruction.

Contrairement à son prédécesseur, ce Hymns For The Broken est doté d’une excellente production signée Jacob Hansen (Amaranthe, Mercenary, Pretty Maids …), et apporte une certaine fraicheur à la musique de la troupe. A la différence des précédentes réalisations de Tom Englund et sa bande, ce petit nouveau est très porté sur le synthés de Rikard Zander, qui s’en donne à cœur joie, si bien que que ceux-ci prennent parfois le dessus sur les guitares, notamment sur l’excellente power ballade « Wake A Change » ou la géniale et sombre « Black Undertow ».

Les guitares sont loin d’avoir disparues, et Evergrey nous sert encore ces riffs dont il a le secret, comme sur « The Fire », qui est certainement l’un des titres les plus Heavy que le groupe ait pondu, sur lequel l’on retrouve des chants d’enfants, très certainement réalisés la propre fille de Tom. On note également une influence plus Rock sur le riff principal de « Barricades », ou Progressive sur « The Grand Collapse ».

On le sait tous, Evergrey est capable de pondre des tubes à la pelle, et cet album n’en manque pas. Outre « King Of Errors », premier extrait dévoilé, on peut compter sur le plus classique « A New Dawn », ou encore sur la prenante « Archaic Rage ».

Les habitués du combo le savent, sur chaque album du groupe, nous avons droit à la séquence émotion, et évidemment, on y échappe pas ici. « Missing You » est donc une ballade piano/voix larmoyante, dont la mélodie émouvante saura toucher les plus sensibles d’entre nous. Par contre, point de duo avec Carina, sa femme, ce qui n’est pas forcément un mal en soit.

Muni de bien beaux atouts, cette nouvelle offrande des suédois est bien convaincante, et semble être ce qu’aurait dû être l’album Monday Morning Apocalypse. Evergrey prend des risques, et force est d’admettre que cela paie, ce qui n’a pas toujours été le cas. Hymns For The Broken est une belle, très belle perspective d’avenir pour un combo sur lequel il faut désormais re-compter.

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements