Allen/Lande – The Great Divide

Dire que Timo Tolkki a le vent en poupe au sein de l’écurie Frontiers Records est un doux euphémisme. En effet, le Finlandais est omniprésent ces temps-ci, sans que l’on comprenne tout à fait pourquoi à vrai dire. Outre le Ring Of Fire sorti tôt dans l’année, c’est surtout via son projet Timo Tolkki’s Avalon que le personnage s’est attiré les foudres de la critique, mais également des auditeurs ! Avec un tel handicap sous le bras, on pouvait avoir des craintes lorsque l’annonce informant que ce cher Timo prendrait les rennes du projet Allen/Lande

Car en plus de la production, l’ex-Stratovarius s’atèle ici également à la composition. Sachant que l’homme n’a pas sorti un album réellement bon de bout en bout, on le voyait mal reprendre le flambeau laissé vacant par Magnus Karlsson, auteur d’un très bon album « solo » paru l’an dernier. Et pourtant, mal nous en aura pris, car si ce The Great Divide n’est clairement pas l’album du siècle, il a le mérite de replacer le projet sur de bons rails, après un The Showdown très limite.

Allen/Lande est donc toujours emmené par les deux monstres sacrés que sont Russel Allen, vocaliste de Symphony X et Adrenaline Mob, et la diva Jorn Lande, ex-Masterplan, ex-Ark, et toute une tripotée d’autres groupes ! Et de ce côté-là, pas de problèmes, les deux compères envoient la sauce, comme à leur grande habitude. Cela dit, c’est au niveau des compos qu’un changement s’opère. On ressent évidemment cette touche Tolkki, oscillant entre heavy (« Down From The Mountain »), hard FM (« Solid Ground »), et titres plus old school aux ambiances plus sombres (« The Great Divide »).

On est en face d’un album au final assez bien ficelé, qui recèle de vrais bons moments, et c’est à croire que Timo a gardé les bonnes idées qui lui restaient pour les intégrer à ce projet. C’est donc tout naturellement qu’il en découle un beau nombre de tubes, à commencer par l’opener « Come Dream With Me », le plus speed « In The Hands of Time », ou l’on croirait retomber dans le Strato fin 90’s, le temps de quelques instants forts agréables.

The Great Divide est donc un album varié, et ce parfois même dans un seul et même morceau. « Hymn To The Fallen » en est le parfait exemple, oscillant entre couplets très typés FM, surplombés d’une belle couche de claviers, pour aboutir sur un refrain aux allures épiques, très accrocheur !

Sans être parfait, ce The Great Divide recèle de moments vraiment entêtants, et les amateurs du projet retrouveront avec plaisir les deux hommes, accompagnés par un Timo en forme, ce qui a de quoi surprendre. Tolkki signe, avec cette nouvelle mouture de Allen/Lande, son meilleur album depuis bien longtemps déjà.

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements