H’Elles on Stage III

CCO de Villeurbanne, 4 Septembre 2010 … Lieu qui gardera en mémoire le H'Elles on Stage III ! Organisé chaque année par les Femâles depuis 2008, et ayant vu des groupes de tous styles défilés, tels Ayin Aleph, Auspex, Where Eagles Dare, Addicted, The Outburst ou encore Kells, les groupes de cette année furent : Elis – Fluxious – Benighted Soul – Akphaezya – Céphée Lyra (Diary About My Nightmares, groupe de death metal allemand ayant annulé malheureusement). C'est accompagné de plusieurs personnes que la petite troupe constitué de votre chroniqueur préféré (quelle modestie) arriva sur les lieux.

Les hostilités débutent avec Céphée Lyra, groupe de metal prog en droite provenance de Chambéry. Pour tout avouer, j'ai raté le début du set des français, pour cause d'interview avec Sandra Schleret d'Elis. Fort heureusement, j'ai pu assister aux deux derniers morceaux qui, pour tout vous avouer, ne m'ont en rien emballé. La musique manquait de magie, d'une étincelle qui me fasse adhérer et je suis resté hermétique à leur prestation. Je ne pourrais ainsi réellement donner un avis quant à l'ensemble du set. Si le chant semble plutôt maîtrisé (malgré quelques faussetés par-ci, par-là), et certaines compos plutôt bien ficelée, un peu plus de rodage aiderait davantage la formation à captiver. A revoir dans de meilleures conditions !

Suite du concert avec cette fois-ci du metal barré, livré par un jeune combo en droite provenance d'Orléans : Akphaezya. Et c'est une claque que l'on se prend ! Une musique démentielle, déjantée mais jamais l'on ne se perd, livré par des musiciens au talent imparable et surtout une chanteuse/claviériste au charme fou. Nehl Aëlin, c'est la versatilité incarnée, des vocaux à en faire tomber sur le cul plus d'un, alliant growl, chant enfantin, voix claire sublime et hautes expériences dans la stratosphère des notes. Une petite touche d'humour sur les dysfonctionnement de son clavier, des grelots à la main et des petits sauts toujours le sourire aux lèvres, c'est une chanteuse possédant le diable au corps qui se donne ici corps et âme à rendre la musique du combo si exceptionnelle ! Et ça prend, ça envoie du lourd, les morceaux passent vite, une partie du public est très réceptive, ça headbangue, c'est l'éclate quoi. En d'autres termes, un groupe à revoir vite !

Après la tornade Akphaezya, voici l'ouragan Benighted Soul. Les lorrains ont littéralement enflammés la scène ce soir-là par un show très professionnel, extrêmement bien rôdé, une interaction avec le public, une sympathie et une bonne humeur très agréable mais surtout, une prestation digne des plus grands. Que ce soit au niveau des compositions pêchues et toniques, magnifiées par les vocaux de Géraldine, qui dans un registre lyrique ou plus rock évolue avec brio et une maîtrise parfaite de sa voix, ou l'aura qui se dégage des Nancéens, votre serviteur s'est retrouvé scotché. D'ailleurs, les morceaux joués furent pour presque tous d'entre eux tirés du premier album à venir au début 2011, et qui, si l'on s'en fie aux prestations live, présagent le meilleur pour la suite et confirme Benighted Soul au statut d'étoile montante et peut-être même (on l'espère !) de leader de la scène metal symphonique en France. Le public semble réactif également et le show fut dans l'ensemble bien accueilli. A revoir, ils me manquent déjà !

Le groupe découverte de la soirée, et tout ce que je peux dire, c'est qu'encore une fois, voilà une formation qui restera gravée dans ma mémoire pendant très, très longtemps. Alliant rock assez jazzy et metal à tendances avant-gardistes et prog, le combo franco-suisse délivre un set prouvant que cette formation relativement nouvelle (créée en 2009 et n'ayant à son actif qu'un EP) sait se faire sa place dans la cour des grands. Et ça passe tout d'abord par les vocaux de sa chanteuse, Joana Desfosses, véritable enchanteresse en robe verte, d'un sourire ravageur et d'une bonne humeur communicative ! Ni une ni deux, la mayonnaise prend et nous voici en train de se laisser emporter par la fraicheur et la spontanéité du jeune combo, qui jouera les 4 morceaux de leur EP ainsi que des inédits, dont un joli morceau très calme. Mention spéciale à « Unfair to You », un chef d'œuvre. L'auditoire savoure, apprécie le set à sa juste valeur, montrant ainsi que nos amis de Fluxious vont avoir des choses à dire dans le futur et, espérons-le, se feront une belle place au soleil, car le talent, non seulement nous saute aux yeux, mais nous impressionne qui plus est ! A revoir au plus vite !

Après l'annulation de Diary About My Nightmares, ce sera finalement la tête d'affiche de la soirée, Elis, qui se chargera de clore la soirée après la prestation de Fluxious. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la formation semble très heureuse d'être là, se révèle d'un enthousiasme et d'une bonne humeur très communicative, la chanteuse Sandra Schleret dans une robe très … sexy communiquera bien souvent avec le public, et rira à plusieurs reprises au cours de la soirée. Menant un set bien rodé, jouant plusieurs de leurs plus gros titres tels « The Burning », « Der Letzte Tag », « Show Me The Way » ou « Lost Soul » ainsi que des morceaux du dernier opus en date, dont certains pour la première fois comme « Core of Life » ou « I Come Undone ». Les vocaux féminins, puissants, sont en place et de qualité, les musiciens savent jouer, même si les growls sont trop faibles. Elis clôt sa soirée en ayant délivrer un set carré et professionnel, qui m'aura laissé une bonne impression.

Setlist :

- The Burning
- Show Me The Way
- Twinkling Shadow
- Die Zeit
- Sie Erfasst Mein Herz
- Lost Soul
- A New Decade
- Heaven and Hell
- Der Letzte Tag
- Des Lebens Traum, Des Traumes Leben
- Core of Life
- Phoenix From the Ashes
- I Come Undone
- Firefly

Et voilà  une soirée qui se termine trop rapidement, tant les groupes furent excellents. Merci aux Femâles pour leur organisation et de nous avoir concocté cette superbe affiche ! Vivement la 4ème édition, votre serviteur y sera ! Et il l'attend avec impatience !!



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements