Tarja – What Lies Beneath


Tarja Turunen nous revient avec un nouvel album solo intitulé « What Lies Beneath ». Je suis partagée, dois-je vous la présenter ou pas? Tout le monde connaît Tarja... Allez hop, je me lance! Tarja est l'ex-chanteuse de NIGHTWISH. Et puis un jour dans la vie de NIGHTWISH : « Tiens si on virait Tarja? » Et voilà « notre Tarja » virée, limogée, licenciée, lourdée, (je vous laisse choisir la mention la plus favorable ou rayer les mentions inutiles) de NIGHTWISH. Après cela, la demoiselle s'est lancée dans une carrière solo. Trois ans après « My Winter Storm », la voilà de retour avec « What Lies Beneath ». Ic, je vais carrément vous présenter la version deluxe avec trois titres bonus s'il vous plait.

Pour cet album, Tarja s'est entourée de guest de grands noms comme Joe Satriani, Phil Labonte, Will Calhoun ou le groupe a cappella metal VAN CANTO.

L'album démarre avec « Anteroom of Death », un morceau très symphonique, très théâtral tout en clavecin au début. De nombreux changements de tempos et de rythmes se succèdent, le tout mené par la belle voix de Tarja et les chorus des VAN CANTO. Résultat : j'aime beaucoup cette chanson!!

La bonne impression se poursuit avec « Until My Last Breath ». Quelle puissance dans sa voix!! Ce morceau me rappelle un peu « Nemo » de NIGHTWISH présent dans l'album « Once » de 2004 dans les intonations par moment. Dans le même style, c'est à dire un peu plus « nerveux », il y a « In for a Kill » où la voix de Tarja monte crescendo ou « Little Lies » et son refrain accrocheur qui vous trotte dans la tête. Toujours dans ce registre j'adore « Falling Awake » (le premier extrait à être sorti pour cet album), un bon refrain et une mélodie qui vous poursuit là aussi. Beau solo de guitare par Joe Satriani.

Il se découle une certaine mélancolie de « I Feel Immortal » et de suite sa belle mélodie se grave dans nos têtes C'est très beau et très émouvant. Dans le même style il y a « Underneath » avec sa belle mélodie en piano/voix, ses harmonies et chorus. Malheureusement les deux autres ballades ne sont pas aussi réussies... « River of Lust » et « The Archive of Lost Dreams » sont un peu ennuyeuses et lassantes, heureusement que Tarja chante superbement et ça rattrape un peu le coup.

 

A noter que les trois titres bonus de la version luxe n'apportent pas grand chose de plus à l'album. En effet, je trouve les morceaux très moyens. Tout de même « Still of the Night » qui est une reprise de WHITSNAKE est pas mal faite du tout et cela clôture bien l'album.

Je ne vais pas faire de mystères en disant que j'ai beaucoup aimé cet album! Je suis rassurée, car j'avais apprécié moyennement son album précédent. Là, avec celui-ci, je trouve qu'elle a trouvé ces marques, c'est plus mature, plus « brut » et énergique. J'aime l'habile mélange entre sa voix et les rythmes bien soutenus. Un mélange de metal symphonique et de beaux morceaux en piano/voix.

Cet opus devrait plaire aux fans de Tarja bien sûr, mais aussi à tout amateur de bon metal symphonique.

Ma note : 7.5/10

Tarja sur La Grosse Radio Metal

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements