Asia – Spirit of the Night (Live in Cambridge)

Tiens, un live d'ASIA... Si je calcule bien, ce n'est jamais que leur 23e (!!!)... Le précédent étant sorti l'année dernière... Depuis, un album studio, très bon, ce qui ne leur était pas arrivé depuis longtemps. Du coup, ils ont eu bonne presse, ce qui a dû les pousser à enfoncer le clou via ce témoignage... de la tournée précédente. Pas de titres d'Omega (l'excellent dernier album en date), 10 titres sur 13 issus des deux premiers albums du groupe, les plus populaires certes, mais des versions de "Heat of the Moment", "My own Time" et autres "Only time will tell", on en a déjà eu des paquets. En clair, on aurait largement préféré des titres plus récents, ce qui aurait donné une raison d'être à cet album et aurait aidé à faire passer la pilule, vu le côté purement opportuniste de la chose, qui sortira le 15 octobre prochain chez Frontiers Records.

Bon, et à part ça ? Ben c'est bien enregistré, on a vraiment l'impression d'être sur scène à côté des zicos, qui jouent bien, techniquement pas grand chose à redire, et pour les passionnés, il est toujours appréciable d'avoir un enregistrement du line-up original qui joue avec une certaine conviction. Mais dieu, quelle platitude niveau setlist ! Franchement, à quoi bon sortir cet album ? Pourquoi ne pas avoir fait l'effort d'enregistrer un show de la tournée Omega ? Un choix de la facilité hautement discutable plombe l'écoute du début à la fin et nous empêche d'apprécier ce live qui, je le répète, reste techniquement quasi irréprochable. Reste à savoir si ASIA cherche à entrer dans le Guiness Book comme le groupe ayant le plus de live officiels à son actif, à gagner de l'argent (très peu probable vu la chute des ventes de disques dont ils ne peuvent qu'être conscients), ou juste à rester sous les feux de l'actualité ? Toujours est-il que ce "Spirit of the Night" n'offre aucune surprise et, disons-le, ne présente aucun intérêt au vu des précédentes sorties live du combo.

Allez, si, deux bons points avant de finir : une version sympa de "Fanfare for the Common Man" d'Aaron Copland qui date de 1942 (reprise en son temps par Emerson Lake and Palmer), et le fait que l'album soit dispo dans un package CD + DVD qui, c'est une évidence, intéressera les die-hards. A noter que le DVD est disponible séparément, mais qu'il manque la reprise d'Aaron Copland citée plus haut et "Midnight Sun". Décidément, outre son aspect purement opportuniste, cette sortie n'en finit plus de nus surprendre par sa totale incohérence. A éviter les yeux fermés, à moins que vous cherchiez à compléter votre collec', que vous soyez intéressés par le package CD + DVD, ou que vous trouviez la pochette cool et que vous avez quelques euros en trop dont vous ne savez décidément pas quoi faire.

Ma note : 5/10 (juste la moyenne, parce que techniquement c'est propre, mais que pour toutes les raisons évoquées, ça reste sans intérêt).

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 5 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Asia – XXX

Asia – XXX

Asia – Omega

Asia – Omega