VULCAIN (+ Vellocet) au Trabendo (13.11.10)

Une fois n'est pas coutume, Mikael et moi étions en avance ce soir là au Trabendo.

Faut dire que nous avions anticipé toutes les galères inhérentes au déplacement parisien en véhicule motorisé à 4 roues.

Départ tôt et parkage dès que possible sont les mamelles d'une arrivée dans les temps à un point de rendez vous intra muros qu'on se le dise.

Et puis, c'est un évenement qui se produit en ce 13 Novembre 2010 du côté du Trabendo.
Imaginez un peu, 10 ans qu'on attendait Vulcain en Live dans la capitale.

Le public fleure bon le Hard Rock à papa, beaucoup de Quadras, Quincas, même Sexa constituent la majorité de l'assemblée.

C'est que les VULCAIN ont commencer à battre le Fer en 1982 avant de coller sans doute la plus belle claque Rock 'n' roll Hexagonale du début des 80's avec la sortie du désormais mythique "Rock 'n' Roll Secours"!!!

On les avait vu en juin dernier au HellFest lors d'une petite demie heure prometteuse, alorscette soirée au Trabendo, on l'attendait.

La salle est déjà bien remplie quand VOLLOCET investi la scène en balancant un Hard Rock classique et puissant.
Il bénéficie d'un son très satisfaisant, et si on occulte l'inertie des membres du groupe chacun concentré (trop?) sur son instrument respectif, on peut dire que VELLOCET a sorti un set plutôt convaicant techniquement parlant.

Vulcain 2010 Tour

Le temps de deux tiges et d'une poignée de blablas avec des têtes bien connues, le changement de plateau se termine et le trio entre en scène.
Ce soir se tourne le DVD de ce "tour réunifié", VULCAIN le sait, le public aussi, on va passer ce moment ensemble!!!

Et ça attaque dans le gras avec "Vulcain" enchainé à "L'enfer".
Là où le son était franchement propre et équilibré lors du set de VELLOCET, il est ici beaucoup plus sourd, les infrabasses de la Rickenbaker de Vincent bouffent pas mal de fréquences du son de guitare de Dany.
Du coup, c'est un fait, le son manque de gratte en rythmique et c'est le seul bémol de ce concert.
Car pour le reste on sent le trio franchement à l'aise dans ses pompes, en famille tout simplement.

La guitare se détache enfin sur les parties solo, "Les Paul Power!!!", on y est bordel, Vulcain est de retour, énergie, bonne humeur et rock n roll, les 3 lascars font plaisir à voir et enchaine les Hymnes, la part belle est faite au deux premiers opus du groupe, côté "Desperados" pêle mêle "Blue berry Blues", "Richard" avec un featuring de Ian Kent de BLACKSTONE (le groupe de Marc Varez) à l'hamonica , "Fuck The Police" avec un parralèle pertinent fait par Dany entre les années Pasqua passées et nos années Hortefeux actuelles...
Finallement en 25 ans y a pas que nos amis de VULCAIN qui n'ont pas bougé, malheureusement.

Du côté de "Rock n roll secours"  après le duo "Vulcain/L'enfer" du début, le trio nous assène "Les damnés", "Pile ou Face", le public donne de la voix sur "Ebony", sur "le King" et on s'aperçoit avec la plus grande des satisfactions que "Le fils de lucifer" est toujours aussi populaire.

Pour autant VULCAIN n'oublie pas les clins d'oeil à d'autres albums de sa discographie "Faire du Rock" extrait de "Big Brother", "Derrière les cartes" extrait de "Transition", ou encore "L'an 2000" et "Black Silex" extrait de "Stoppe La Machine" le dernier album studio en date du groupe et puis une reprise de "We Are The Road Crew" de Motorhead, histoire d'assoir un peu plus encore s'il en était besoin le lien de parenté rock n roll qui existe entre le Big Brother Britanique et son petit frangin Frenchy.

L'émotion monte avec l'arrivée sur scène du 4ème Vulcanologue, le 2ème guitariste du Vulcain "canal historique", Didier Lohezic.
Le quatuor attaque "Soldat" comme à la grande époque avant de revenir achever le public avec un tandem de Choc, "Sur La route" et l'inévitable "Rock n Roll Secours".

Les 4 lascars quittent alors la scène pour réapparaitre et communier comme à la messe avec l'assistance sur "une digue du cul" aussi traditionnelle qu'indispensable, une digue reprise à l'unisson par un Trabendo manifestement heureux d'avoir passer une bonne heure et demi en compagnie d'un des derniers vrais grands groupes de Rock/Hard Rock français.

Daniel, Vincent, Marc merci à vous et... on attend la suite !!!

La SetList :

Vulcain
L’enfer
Blue Berry Blues
Les Damnés
Pile Ou Face
Derrière Les Cartes
Le King
L’An 2000
En Retard
Ebony
Richard
Le Fils De Lucifer
We Are The Road Crew
Faire Du Rock
Les Droits De L’Homme
Fuck The Police
Black Silex
Soldat

Sur La Route
Rock And Roll Secours

La Digue Du Cul



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :
Advertisements