Within Temptation – Let Us Burn (Live)

Beau cadeau de fin d'année pour les fans de Miss Sharon, Within Temptation propose un double CD live enregistré lors de deux concerts différents. Le premier assez récent enregistré à Amsterdam, reprenant la set list de la dernière tournée, et donc du dernier venu "Hydra". Le second nous fait remonter un peu en arrière puisqu'il fût capté lors du concert anniversaire des 15 ans du groupe, avec orchestre compris (cette chronique ne traite que de l'aspect audio).

Premier constat, quelques morceaux font doublon et se retrouvent sur l'un et l'autre des concerts. Ce n'est pas moins de 7 titres sur 16 en commun sur les deux galettes. Evidemment ce sont les plus grands classiques du groupe ('Ice Queen', 'Mother Earth', 'Stand My Ground'...) mais à l'écoute aucune version ne ressort vraiment du lot par rapport à l'autre. Les versions orchestrales ne sont pas au dessus du lot à tous les coups vu que nos Hollandais abusent des bandes orchestrales lors de tous leurs concerts... Sur ce point, la question d'avoir deux lives différents ne se pose pas, aucun interêt. Autant rassembler l'essentiel sur une compilation comme l'avait fait Nightwish avec son Made in Hong Kong.

L'interêt principal du live anniversaire réside dans les titres rarement interprétés, et où l'orchestre apporte une réelle profondeur. "The Last Dance" sonne franchement bien, la puissance de l'orchestre donne à "Candles" une montée puissante, et le final "Stairway to the Skies" est bienvenu en lieu et place de l'éternel "Ice Queen". On est encore loin des arrangements du Black Symphony ou l'orchestre se détachait réellement du groupe pour des morceaux entiers.
 

Le concert d'Amsterdam est quand à lui plus classique, à même de faire découvrir le groupe tel qu'il était lors de la dernière tournée. On regrette évidemment l'absence physique des guests (Tarja Turunen, Keith Caputo, Xzibit...), très présents sur les titres du dernier album. Lui qui, très représenté lors de la dernière tournée (8 titres sur 16 sur ce live), est véritablement taillé pour le live. Mention spéciale au sautillant "Covered by Roses", "Silver Moonlight" et à la ballade "Whole World Is Watching" jouée en accoustique.

Concernant les musiciens, rien à signaler, c'est carré même si depuis quelques albums les guitares laissent franchement place aux bandes électroniques et nappes de claviers. Choix artistique compréhensible, mais qui en live donne plus l'impression d'écouter le CD qu'un véritable concert joué live. Sharon est une fois de plus à la hauteur, juste et présente vocalement. Attention cependant à ne pas trop s'essoufler, cela se ressent toujours sur les mêmes morceaux (flagrant sur "Ice Queen", et ce quelque soit le concert).

Que penser de ce double cadeau ? Vous avez déjà Black Symphony dans votre collection ? Passez votre chemin. Vous voulez simplement un petit souvenir de la dernière tournée ou découvrir les derniers titres en live ? Dans ce cas oui. L'achat n'est donc pas indispensable, Black Symphony reste, et de loin, la référence live du groupe. Et pour longtemps...
 

NOTE DE L'AUTEUR : 6 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements