Rise of the Northstar au Divan du Monde (23.01.2015)

C'est au Divan du Monde, le 23 janvier 2015, qu'a eu lieu le concert de Rise Of The Northstar suite à la sortie de leur premier album Welcame. Dans une salle pleine à craquer, le groupe s'est produit avec, en première partie,  Inner Reflections et Hightower.

 

INNER REFLECTIONS


Inner Reflections qui ouvre le bal ce soir, sur cette scène étroite du Divan. Ce jeune groupe des Yvelines mêle metal, hardcore et rock plein d'energie.
Les franciliens réveillent les premiers moshers avec un son détonnant et une énergie puissante.
 


Bien que le public, timide en ce début de soirée, ne réponde qu'à moitié aux appels du chanteur, la prestation scénique du groupe est efficace et ne manque de rien. On passe un excellent moment a les écouter (et regarder) jouer les titres de leur premier album Reset, sorti en 2013.

La foule se réveille un peu plus à chaque morceau qu'Inner Reflections joue. Le chanteur ira même rejoindre les personnes présentes dans la fosse durant « Sworn Enemy ».
Le public timide du début est totalement conquis et se déchaîne durant les deux derniers morceaux du groupe.
 


Voilà une belle première partie très efficace qui a permis à l'auditoire de s'échauffer avant de faire face à la bête Rise Of The North Star.

Setlist :

Will You
Overreaction
Same Day Different Shit
Growing Fear
Sworn Enemy
Confrontation

 

HIGHTOWER


The Great Divide, initialement prévu à l'affiche ce soir, a annulé sa prestation à la dernière minute suite à une blessure sérieuse du batteur et a donné sa place au groupe Hightower, un jeune groupe de punk rock parisien créé en 2013.

Le public n'a pas l'air très emballé par ce changement de dernière minute malgré les riffs entraînants du groupe. On observe quelques têtes bouger sans pour autant que la fosse ne décolle.
 

Visiblement, le style bien différent de Hightower par rapport aux autres groupes ne réussit pas à capter l'attention de l'assistance présente ce soir et l’interaction inexistante entre le groupe (notamment le chanteur) et le public crée une distance qui aurait pu être évité de surcroît.
La fosse se rendort après s'être échauffée avec Inner Reflections, ce qui est bien dommage !

Le groupe quitte la salle face à un public dubitatif et les rideaux se ferment en attendant que Rise of the Northstar, tant attendu ce soir, prenne place.

 

RISE OF THE NORTHSTAR


Nous voilà toujours dans ce Divan qui affiche complet ce soir, pour fêter la sortie de l'album Welcame de Rise Of The Northstar.
Les rideaux s'ouvrent enfin et on découvre des étendards ornés d’inscription en japonais de chaque côté de la scène ainsi que des flammes de soie sortant de barils situés de part et d'autre de la batterie de Hokuto no Kev, sans oublier l’énorme toile de fond noire au nom du groupe.

Vêtus de gakuran courts laissant apparaître le nom du groupe sur un t-shirt blanc, les furyo entrent en scène de façon presque spectaculaire et mettent aussitôt le feu sur la scène du Divan du Monde.
 

Il suffit que « What The Fuck » démarre pour que le public se resserre vers la scène et  se déchaîne. Les premiers stage-divers se font voir pendant que les fans surexcités pogotent et chantent à plein poumons avec Vithia, qui harangue la foule avec brio sans oublier ses acolytes qui bougent de part et d'autre de la scène.

Vithia, proche du public, profite de certains moments dans la soirée pour s’adresser aux fans du groupe et s’amuser avec eux.

 

 

L’euphorie s’empare de la fosse au fur et à mesure que les morceaux défilent.
Quelques titres de leur deuxième EP Demonstrating My Saiya Style dont, notamment, l’éponyme ou encore « Sound of Wolves » sont joués contrairement à leur premier EP, Tokyo Assault, qui n’est pas  du tout représenté ce soir dans le set de Rise. Cela ne semble pas gêner plus que ça puisque les titres comme « Welcame [FSOM] », « Bejita’s Revenge », « Authentic » ou encore « Again and Again » font l’unanimité.
 


 

Ce soir, Welcame est joué en quasi intégralité, seul manque à l'appel le titre  « Blast'Em All » dont le solo du talentueux Eva-B est tout de même joué avant le rappel de fin  (« Samurai Spirit » et le beatdown de la reprise « Simon Says ») qui met encore une fois tout le monde d'accord quant à la qualité de ce groupe qu'est Rise Of The Northstar.

Setlist :

Intro WTF
What The Fuck
Welcame [Furyo State Of Mind]
Bosozoku
Bejita’s Revenge
Sound of Wovles
Dressed All In Black
Again and Again
Show Me Your Respect
Authentic
Demonstrating My Saiya Style
Tyson
The New Path
Protect Your Chest
*Solo Eva-B*

Rappel :

Samurai Spirit
Beatdown Simon Says

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements