Burzum – Fallen

*La Grosse Radio Metal vous souhaite une bonne Saint-Valentin à sa manière... Allez, Lionel/Born666, fais rêver tous ces amoureux épris avec du black norvégien d'un ex-tueur-nazi-brûleur d'églises...*

Avant de nous lancer dans la chronique de ce nouvel album, il faut se replonger en arrière dans les eaux noires et visqueuses du passé sulfureux du Comte Grishnackh.

Homme tourmenté, Kristian Vikernes a modifié son état civil en changeant son prénom en « Varg » (signifiant « loup ») pour affirmer son refus de la chrétienté. Kristian signifiant « Chrétien » pour ceux qui ne s’en serait pas encore rendu compte.

Burzum est donc un projet musical solo de Black Metal débuté en 1991 à Bergen en Norvège à l'initiative de ce même Varg Vikernes. Il participa aussi aux incendies criminels de plusieurs églises en bois norvégiennes datant pour la plupart du Moyen-Âge.

Ce dernier a purgé une peine d'emprisonnement de 16 ans pour le meurtre en 1993 d'Øystein Aarseth (également connu sous le nom Euronymous), guitariste du groupe Mayhem. Varg a été remis en liberté le 24 mai 2009.

Varg Vikernes (Burzum)

En raison de la personnalité ouvertement raciste de Vikernes, Burzum est souvent rattaché au NSBM (National Socialist Black Metal). Toutefois, les paroles des chansons ne font aucune référence au nazisme ou même à la politique en général.

Varg Vikernes assure à la fois le chant, les guitares, la basse, les claviers et la batterie. Les thèmes abordés sont d'inspiration épique ou mythologique, empruntant à l'univers de Tolkien, à la mythologie nordique et à la religion Ásatrú.

Les albums de Burzum sont connus pour leurs atmosphères, leurs fréquentes répétitions de structures mélodiques simples et leurs rythmes moins acharnés que sur la plupart des albums de Black Metal en général.

Le nom Burzum tire son origine du langage inventé par J. R. R. Tolkien et présent dans Le Seigneur des anneaux. Ce mot signifie « ténèbres » dans la charmante région de Sauron.

Bon et l’album dans tout ça?
Disons que l'artiste a passé quand même pas mal de temps en prison et qu’on imagine qu’il a eu le temps de créer de nombreux titres, et qu’il doit donc avoir pas mal de chansons finalisées sous le coude. Il faut savoir que son album précédent Belus n’a même pas un an.

Fallen est le 8ème album studio de Burzum. Il a été enregistré et mixé en 2 semaines… aux studios Grieghallen. Il est prévu dans les bacs pour début mars.

Après la vision des troncs d’arbres de la forêt représentant les barreaux de sa prison, nous voici avec une peinture du français Adolphe-William Bourguereau : très académique, tout en finesse, claire, comme son chant sur certains refrains.

C’est du pur Burzum, des riffs simples répétés à l’infini, une rythmique mid-tempo, les rythmes tribaux de la batterie. Il n’y a rien d’original par rapport à l’œuvre de Varg. Les arpèges saturés vous font vite tourner la tête comme sur "Jeg faller", où le black maestro est donc en train de tomber... C’est vrai que la voix est tourmentée et inquiétante au début. Dommage que les refrains clairs du titre soient trop marqués dans un registre de ritournelle. Suit donc la chute avec "Valen" dans le même esprit.

Les deux derniers titres que sont "Enhver til sitt" et "Budstikken" et leur approche païenne redressent la pente, sans mauvais jeu de mots bien sûr.

Burzum - Fallen (2011)

Au final, un peu de manque d’inspiration tout comme les peintures du Maître. Mais comme le Monsieur a tout inventé dans son style au début des années 90, il n’a plus grand chose à nous prouver. Il devrait cependant prendre un peu plus de temps pour peaufiner son prochain album.

Fans de black ultime, je vous invite plutôt à vous replonger dans la lecture « Les Seigneurs du Chaos » (Black Metal Satanique) chez Camion Blanc avec sa couverture où l’on voit une église norvégienne en feu…

Note : 7/10

Lionel / Born 666

Tracklist :

1.     "Fra verdenstreet"           From the World Tree         1:03
2.     "Jeg faller"               I Am Falling             7:50
3.     "Valen"               Fallen                 9:21
4.     "Vanvidd"               Madness             7:05
5.     "Enhver til sitt"           Each Man to His Own         6:16
6.     "Budstikken"               The Message             10:09
7.     "Til hel og tilbake igjen"       To Hel and Back Again         5:57

Burzum sur La Grosse Radio Metal

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements