Richard Loudin, chanteur-guitariste de Nydvind

*Suite des trépidations de Lionel / Born 666 en Terres black pagan viking folk metal. Entrevue avec le frontman de Nydvind réalisée par mailer... avec un petit scoop à la fin concernant le groupe Bran Barr.*

Born 666 : Comment jugez-vous votre prestation à l’Espace B du Samedi 19/3/2011 ?

Richard Loudin : Nous sommes très satisfaits de ce concert qui était le premier que nous donnions depuis près d’un an. Nydvind donne beaucoup de lui-même sur scène et cela s’est bien vu ce soir là. Le public – bien que peu nombreux – a répondu présent et nous a encouragé à donner le meilleur. Nous gardons un excellent souvenir de cette soirée.

Comment avez-vous trouvé les autres groupes ?

Je n’ai pas beaucoup suivi les autres groupes, il faisait tellement chaud dans la salle ! J’ai suivi quelques minutes des concerts de Heol Telwen et Himinbjorg et leur prestation ont semblé tout à fait correctes. Heol Telwen arrive notamment à susciter une excellente ambiance lors de leurs concerts et cette soirée n’a pas dérogé à la règle.

Nydvind

Quel retour avez-vous eu depuis la sortie de notre dernier album Sworn to th Elders sorti en 2010 ?

Notre sceond album a globalement reçu un excellent accueil de la part de la critique et le public a également montré son soutien lors de nos concerts. NYDVIND reste toutefois très discret et comme nous jouons très peu sur scène, il ne nous est pas facile d’évaluer notre cote de popularité auprès du public Pagan.

Quels sont les thèmes que vous abordez?

Les thèmes abordés par nos chansons sont pour la plupart inspirés de la nature et de notre imagination. Contrairement à de nombreux groupes de Pagan, nous ne parlons pas de mythologie ou d’histoire dans nos chansons.

Avez-vous produit l'album entièrement vous mêmes?

Nous avons financé nous-mêmes les frais de studio au CCR en Belgique mais nous avons confié au maitre des lieux Kris Baelen la conduite de l’enregistrement, du mixage et du mastering.

Comment expliquer plus les changements de line-up que connait Nydvind?

A mon sens, il n’y a pas spécialement plus de changements de line-up dans Nydvind que dans d’autres groupes. Au contraire, je trouve que notre formation a plutôt connu une période de longue stabilité. Nous avons retrouvé notre batteur original il y a 2 ans et avons effectivement eu plusieurs guitaristes. C’est essentiellement à ce poste que nous avons le plus de mal à trouver la stabilité. D’ailleurs, il nous manque actuellement un guitariste à temps plein, donc avis aux amateurs !

Bon on sait que tu as 2 grands projets qui sont Bran Barr et Nydvind. Comment arrives tu à gérer les 2 d'autant plus que les sorties d'album ne sont pas vraiment régulières.

Nesh et moi sommes effectivement dans les 2 groupes depuis 10 ans maintenant. Nous n’avons jamais vraiment eu de problème à gérer ces 2 entités car on ne peut pas dire que les groupes ont été très actifs ces dernières années. Comme je le dis souvent, nous sommes assez lents dans le travail ! Et du coup, ça n’a pas été vraiment compliqué d’assurer la conduite de ces 2 groupes qui n’ont pas connu une grande actualité en 10 ans. Et puis, je vais te donner un scoop : Nesh et moi venons de quitter Bran Barr…


Peux-tu nous citez tous les noms de groupes ou projets qui tournent autour de Nydvind?

Pendant longtemps, nous avons eu Bran Barr. Pour ma part, Nydvind est désormais mon seul groupe. Eric notre batteur joue également dans Seide, quant à Nesh, il a monté de son côté 1 ou 2 projets personnels qui n’ont pas encore vraiment démarré.  Par le passé, j’ai participé à de nombreux projets et groupes tels que Despond, Nunkthul, Black Orchid, Mantar, Disembodied, Excretory et plus récemment Monolithe. La plupart de ces projets appartient désormais au passé. Je ne m’implique aujourd’hui qu’avec Nydvind.


De quels groupes Black ou Pagan tu t'es inspiré au début de ta carrière?

Les premières influences de Nydvind sont à trouver du côté de la scène des 90’s avec des groupes comme Satyricon, Enslaved, Bathory ou Empyrium. Cependant, nos principales influences ces dernières années ont été Kampfar, Primordial et Moonsorrow. Toutefois, notre style est assez personnel, nous avons souhaité créer notre propre vision d’un Pagan Metal à la fois froid et ambiant. C’est la base de notre musique.

Nydvind


Quels sont les choses (groupes, évènements, livres) qui t’ont poussé à vouloir être dans un groupe de Metal ?

Comme tout le monde je suppose… dès le lycée. J’ai commencé comme chanteur  dans un registre death metal. Ensuite j’ai participé à la création de mon groupe de doom Despond et c’est à ce moment là que je me suis mis à composer.

Comment fais tu pour créer des chansons ? Tu te documentes, tu lis beaucoup ? Quels sont les livres que tu affectionnes ?

Comme je disais plus haut, Nydvind n’est pas un groupe qui se base sur des légendes ou mythes. Nous ne sommes pas un groupe « culturel » si je puis dire… nous sommes plutôt dans une recherche purement poétique et une invitation au voyage. Mes lectures n’interviennent donc pas dans mes compositions ou écritures de textes. Et pour tout te dire, je ne suis pas un grand lecteur, du moins pas dans un registre qui puisse être évoqué ici.

Quels sont les concerts qui ont marqué la carrière de Nydvind ? De Bran Barr ? Et les pires moments ?

Bran Barr a eu la chance de prendre part à des festivals intéressants, notamment en Allemagne. Nous avons joué il y a quelques semaines au Ragnarök Festival et ce fut l’un de nos meilleurs concerts. Je te citerais également les 2 Cernnunnos auxquels nous avons participé. Nydvind a quant à lui eu la chance de faire une tournée de 12 dates en 2006 avec Kampfar, ce fut un très bon moment. Quant à nos pires expériences ? Il nous est arrivé de jouer devant très peu de public, que ce soit pour Nydvind ou Bran Barr… dans ces moments là, on a envie d’en finir rapidement, crois-moi !

Le leader d'Heol Telwen est maintenant avec vous. Comment l'approche c'est elle faite? Pourquoi?

Pour être tout exact, Loïc ne fait plus partie de Nydvind depuis 2 ans, il nous a juste dépannés pour le concert de Paris. Loïc a participé à l’aventure de NYDVIND pendant quelques années et a contribué à la composition de notre 2nd album. Il a toutefois souhaité se recentrer sur Heol Telwen et nous a quittés. Nous avons fait appel à lui pour ce concert à Paris et il a gentiment accepté. Cette collaboration ne fut envisagée que pour ce concert, à moins que d’autres concerts sur Paris viennent à se présenter d’ici 2012, pourquoi ne pas reconduire cette expérience avec lui ? Nous en serions ravis…

Etes-vous amis d'autres groupes Pagan (Black) à travers l'Europe?

Nous avons tissé quelques liens avec les groupes avec qui nous avons partagé l’affiche : Kampfar, Heidevolk, Odroerir… Mais globalement, nous n’avons que peu de contacts à l’étranger, cela s’explique essentiellement par le fait que nous ne sommes pas très actifs dans la scène Pagan européenne.

Avec quels autres groupes aimerais-tu partager une tournée?

Nous avons réalisé un premier rêve en tournant avec Kampfar en 2006. Si le groupe avait l’occasion de faire une nouvelle tournée, nous aimerions que cela soit avec Primordial qui fut et demeure toujours une influence notable dans notre musique. J’ai eu l’occasion de discuter avec Alan le chanteur de Primordial lors du Ragnarok Fest et c’était très sympa…

Nydvind est influencé par le « Nord » et ses ambiances Black Metal. Depuis combien de temps es-tu plongé dedans et quels sont les évènements qui t’ont marqué ces derniers temps ?

J’écoutais pas mal de Black Metal dans les années 90’s, quand ce style s’est popularisé. J’ai toutefois toujours pris beaucoup de distance par rapport à cette scène, n’ayant jamais été un vrai « blackeux ». J’ai pourtant toujours apprécié une certaine partie de cette musique, et c’est dans cette logique que j’ai fondé Nydvind. Je ne voulais toutefois pas que cela soit un groupe de Black, mais plutôt un projet un peu hybride, entre Black et Doom. Le Nord est un thème que j’ai choisi car je souhaitais développer un concept froid et glacial, va savoir pourquoi d’ailleurs ! Des groupes comme Bathory, Immortal et Empyirum m’ont fortement inspiré, à la fois musicalement et textuellement.

Quels ont été tes influences à tes débuts ?

Très diverses puisque j’ai touché à tout ! Je ne pourrai pas te dire que je n’ai écouté qu’un style ou un autre, vu que j’ai fait du Death, du Grind, du Dark ambient, du Doom, etc… A vrai dire, j’ai souvent eu l’envie d’explorer les différentes facettes de la musique que j’écoutais, donc ça passait de My Dying Bride, à Brutal Truth ou encore Wongraven ! La seule musique que je n’ai jamais jouée et le Heavy Metal, n’ayant ni la voix ni le talent de guitariste ! Un jour peut-être, rires…

Comment le groupe fonctionne vis-à-vis du processus de composition?

Depuis quelques années, la composition est un travail de tous. Nesh et moi sommes les piliers du travail d’écriture mais notre batteur Eric apporte également ses idées. Nous fonctionnons toujours de la même façon en préparant des maquettes chacun chez soi sur son multipiste et nous mettons ensuite les chansons en place ensemble lors des répétitions.

Nydvind


Tu es chanteur, mais au début du processus de création, tes mélodies, te viennent-elles à la guitare ou grâce à ta voix ?

La plupart des mélodies viennent à la guitare mais il m’arrive de trouver des idées vocales et dans ce cas là, je m’arrange pour construire une mélodie autour de cette idée vocale.

Cet été allons-nous pouvoir apprécier Nydvind ou Bran Barr en concert (ou lors de festival) ?

Non, Nydvind a décidé de se ranger pour au moins 6 mois, le temps de finir l’écriture du nouvel album. N’ayant d’ailleurs pas de 2nd guitariste, il nous est impossible de jouer en concert. Nous en reparlerons début 2012. Quant à Bran Barr, le groupe a peut-être donné son dernier concert fin avril au Ragnarok. La moitié des membres (dont Nesh et moi) ayant quitté le groupe, il est bien difficile de savoir quel sera l’avenir de Bran Barr…

Merci pour cet interview et encore Bravo pour votre prestation à l’Espace B.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :
Advertisements