Motörhead au Hellfest 2015

Vendredi, 18:35 – Mainstage 1

«… and we play rock n’ roll !!! »

Juste avant le début du concert, sur la Mainstage 2 Tom Angelripper de Sodom brandit devant la scène un T-shirt de Motörhead que lui a lancé une personne de la foule déclenchant une salve d’applaudissements.

Les Anglais arrivent sur scène comme à l’accoutumé avec un gros son de guitare, sur le pied de micro du bassiste une San Pellegrino l’attend. Lemmy présente comme d’habitude son groupe « We are Motörhead… », le public répond à l’unisson « …and we play rock n’ roll !!! ».
 

Motörhead


Comme au Zenith et ce jusqu’au solo de guitare de Phil le début du set est identique avec « Shoot You in the Back », « Damage Case »,  « Stay Clean », « Metropolis » et  « Over the Top ». Ensuite comme on est en festival et que le temps est plus court « Suicide » et « Just ‘Cos You Got the Power » sautent à la trappe. À part ça tout est à l’identique sauf que Motörhead nous fait un beau cadeau en nous offrant un « Orgasmatron » pas joué depuis des années…

Motörhead


C’est vrai que le concert est retransmis sur les écrans géants : ce qui nous permet d’observer certains détails comme les gros plans de la basse sculptée de Lemmy, la baterrie de Mikkey Dee aux couleurs de Motörhead, mais avant tout c’est un bassiste très amaigri que l’on découvre, avec des plans sur les anciennes marques de son ceinturon quand il était plus en chair.
Sur « Damage Case », Phil Campbell arbore une magnifique guitare aux couleurs du Pays de Galles dont il est originaire et une bandoulière « Welsh Wanker »…

Motörhead


Pour rendre la prestation plus agréable au bassiste, le groupe s’accorde de long break entre chaque titre lançant des conversations entre Phil et Lemmy parfois difficilement audibles. Mais Lemmy même affaibli n’oublie pas de nous rappeler  que leur prochain album Bad Magic va bientôt sortir. La faiblesse physique de Lemmy est palpable et c’est avec un grand respect que le public l’observe au travers des grands écrans.

« Gimme me a F, Gimme me a U, Gimme me a C, Gimme me a K,… » et « Dr Rock » démarre. On entraperçoit sur le côté de la scène un Rob Halford qui ne rate pas une miette de la prestation de ses compatriotes.

Motörhead


Phil Campbell s’agace et parait très en colère quand au rendu de sa guitare, discutant avec un responsable de la scène avant de sortir sa guitare avec le logo de No One Is Innocent sur « Going to Brazil ». A la fin du titre Mikkey Dee « Best drummer in the World! » lance des dizaines de baguettes en l’air tel un jongleur.

Pour annoncer « Ace of Spades » Lemmy nous dit que c’est « maybe one of the perfect song… ». Il n’a pas tort et c’est devant une mainstage débordante d’un public satisfait d’avoir encore vu le trio qu’ « Overkill » clôture le set.

Lionel / Born 666

Setlist :
Shoot You in the Back
Damage Case
Stay Clean
Metropolis
Over the Top
Guitar Solo
The Chase Is Better Than the Catch
Rock It
Lost Woman Blues
Doctor Rock (avec Solo de batterie)
Orgasmatron
Going to Brazil
Ace of Spades
Overkill

Photos : © 2015 Nidhal Marzouk
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements