ASG au Hellfest 2015

Samedi, 15h50 - Valley

ASG ne semble pas laisser les festivaliers indifférents, si l'on en croît la foule présente avant même le début de la prestation des Américains. Difficile de se frayer un chemin à travers une tente particulièrement bondée. C'est donc avec un enthousiasme non-retenu qu'une partie du public accueille le combo dès l'entame de son set.

ASG

Les musiciens démarrent leur set et amènent avec leur stoner rock une ambiance chaleureuse, aux accents évoquant immédiatement l'aridité du desert. Cette sensation est particulièrement bien retranscrite par la basse d'Andy, placée très en avant dans le son du groupe. Disposant qui plus est d'un temps de set relativement correct, le combo ne se perdra pas en grands discours mais se montre proche de son public en haranguant celui-ci à plus d'une reprise. Les festivaliers se feront entendre pour manifester leur soutien à ASG, qui joue devant une foule acquise à sa cause.

ASG

La formation pioche ainsi dans son répertoire au-travers de titres issus du dernier album en date, tels « Avalanche » ou encore « Day's Work ». Les compositions interprétées se révèlent par ailleurs d'une grande efficacité, grâce à leur facilité d'accès et à des refrains qui font mouche par leur simplicité et leur énergie. Les réalisations précédentes ne sont pas mises aux oubliettes par le quatuor et le combo présente ainsi une setlist globalement équilibrée, ne faisant pas l'impasse sur son passé. Quant au chant, Jason est impeccable et sa prestation est parfaitement au point, carrée et professionnelle. Une attitude adoptée par ailleurs par tous les musiciens, qui se montrent cependant impliqués et actifs sur scène.

ASG

Si quelques solos bien sentis viennent agrémenter les compositions de la meilleure manière, le set se montrera redondant au fur et à mesure que les titres défilent. Rien de fortement préjudiciable, mais un léger manque de diversité se fait ressentir et rend ainsi les dernières pistes jouées moins mémorables que celles qui ont été interprétées en début de concert. Ce léger bémol est cependant loin d'être suffisant pour mettre ASG aux oubliettes et saborder la bonne tenue d'une prestation honnête et appréciable.

ASG

Les quarante minutes allouées aux Américains sont correctement rentabilisées grâce à un show simple, mais efficace. Le stoner rock de la formation s'est ainsi parfaitement prêté aux planches en dépit de quelques points faibles, et les fans repartent ravis après avoir pu contempler les paysages désertiques esquissés par ASG.

Photos : ©2015 Thomas Orlanth
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements