Venom au Hellfest 2015

Samedi, 00:40 – Temple

« Ladies and Gentlemen, from the very depths of Hell, Venom ! »

Tout comme pour Mayhem, on attend Venom au tournant et on espère tout comme au Fall of Summer qu’ils sauront nous faire oublier leur piteuse prestation de 2008 à Clisson.

De chaque côté deux pentagrammes et au milieu la pochette de Black Metal. La Temple trépigne d’impatience, elle bouillonne, les murs de Marshall entourent l’énorme kit de batterie de Danté avec ses deux grosses cymbales frontales accrochées en l’air, l’intro débute et c’est parti pour un voyage dans le temps.

Venom


La fameuse phrase nous annonce le groupe « Ladies and Gentlemen, from the very depths of Hell, Venom ! » et les anglais arrivent sur « Rise » dernier morceau du dernier album !
Fumigènes, lumières rouges: welcome to Hell my friends !!

Le son est puissant, les cordes de la basse déglinguent les intestins, Cronos porte la barbichette, Rage le guitariste bouge de gauche à droite sur scène chantant toutes les paroles tout en effectuant des solos somptueux, les roulements de batterie sont d’une puissance supersonique.

Venom


Le bassiste porte toujours son look spécial mais avec des couleurs moins criardes, c'est-à-dire qu’il y a un peu moins de rouge…mais avec un T-shirt Slayer période Show no Mercy pour nous montrer qu’au tout début des années 80 il n’y avait que ces deux formations qui jouaient cette musique que l’on qualifiait d’extrême.

Comme leur dernier album « new kick ass album » comme le dit Cronos est excellent et que le groupe en ait fier, en plus de ce premier titre on entendra ce soir le punkisant « Long Haired Punks » avec ce gros son de basse et le tonitruant « Grinding Teeth ».

Venom


La musique est toujours d’une puissance phénoménale et c’est parti pour un bond dans le passé avec « Bloodlust » qui n’a pas pris une ride et « Die Hard » qui ne rajeunira personne. Cronos prend du plaisir à nous faire vibrer. Les lights sont sublimes, la prestation nous redonne de l’énergie en cette fin de journée.

L’intro de « Buried Alive » et ses coups de pelles sont toujours aussi émouvant avant les premières notes tout en écho de Rage, mais la voix de Cronos est à peine audible, « The Evil One » continuera sa marche vers l’Enfer avec aussi une petite surprise avec « 1000 Days in Sodom ».

Au Fall of Summer ils avaient omis de nous mettre « Countess bathory », mais ce soir ils l’ont ressorti pour notre plus grand plaisir : jouissif !

Le public aura bien sûr sa dose de classique avec « Welcome to Hell… » où le bassiste lâchera en clin d’œil un petit « …fest », et en rappel « Black Metal » et « Witching Hour ».

Une prestation sobre, honnête d’une légende avec des titres incontournables… What’s else ?

Lionel / Born 666

Setlist :

Intro
Rise
Bloodlust
Die Hard
Long Haired Punks
Grinding Teeth
Buried Alive
The Evil One
Welcome to Hell
1000 Days in Sodom
Countess Bathory
Warhead

Rappel:

Black Metal
Witching Hour

Photos : ©2015 Thomas Orlanth
Photos : © 2015 Lionel / Born 666
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements