John Petrucci, guitariste de Dream Theater

"Nous sommes un groupe en constante évolution"
 

A l'occasion du 30e anniversaire de sa formation, Dream Theater, leader de la scène metal prog, donnera quelques concerts en Europe, dont un le 20 juillet à Arles, qui sera l'unique date française cette année. Nous avons pu échanger avec John Petrucci, guitariste et membre fondateur du groupe, qui évoque cette tournée actuelle, ainsi que son sentiment d'être dans un groupe qui tourne après tant d'années.

Bonjour John et merci de nous accorder cette interview. Peux-tu nous dire ce que cette tournée signifie pour un groupe qui fête ses 30 ans de carrière ?

Cette année, nous avons surtout été en studio, donc nous n'avions pas vraiment prévu de tournée pour nos 30 ans. La seule opportunité de tourner était ces cinq semaines en Europe, avec les festivals. Du coup, c'est un bon moyen de fêter nos 30 ans quand le cadre est inhabituel. Les gens nous ont déjà vus jouer dans des grandes salles, du coup, ça ajoute quelque chose au concert.

Qu'est-ce que ça fait de jouer dans un endroit atypique comme ce théâtre antique à Arles ?

Certains endroits dans lesquels on joue sont bien cool. Dans une tournée comme ça, avec plein de festivals  c'est toujours bien de trouver un endroit unique. Nous avons joué dans un château en Italie, ça rend le concert plus intéressant, pas seulement pour nous, mais aussi pour le public.

Avez-vous d'autres endroits spéciaux dans lesquels vous aimeriez jouer ?

Il y a des endroits à travers le monde qui inspirent, nous avons joué dans de tels endroits en Grèce, ou encore en Italie. Je n'ai pas d'endroit en tête maintenant, mais jouer dans un théâtre antique est une chose qui m'inspire.

Dream Theater Petrucci

Qu'est-ce que ça fait de s'éloigner du studio un moment ?

C'est assez difficile. En studio, tu dois te mettre dans un état d'esprit spécial pour créer et produire au mieux le nouvel album. Pour se préparer à la tournée, il faut changer d'état d'esprit, réapprendre les anciennes chansons et répéter avec le groupe. C'est un peu difficile de changer d'un coup, mais une fois qu'on est lancé, tout se passe bien ! [rires] Je ne peux rien dire concernant le prochain album pour l'instant, juste qu'il sortira au début de l'année prochaine. Nous travaillons encore dessus, même si tout est écrit et que nous avons déjà commencé l'enregistrement.

Que peux-tu dire sur l'album Dream Theater avec le recul ?

C'est un album très puissant. Il a aidé à consolider notre place dans la scène musicale et il continue à le faire. Le fait qu'il porte le nom du groupe après tant d'années aide en ce sens, nous voulions nous réaffirmer en tant que groupe optimiste concernant son avenir. La musique sur laquelle on travaille sur le prochain album ira d'ailleurs encore plus loin. Nous sommes un groupe en constante évolution, nous continuons sans cesse de nous améliorer et de grandir. 

C'est une évolution constante qui dure depuis 30 ans maintenant. Qu'est-ce que ça fait d'être dans ce groupe depuis le tout début ?

C'est un excellent sentiment, j'en suis très fier. Je me souviens du tout début, même avant qu'on ne forme le groupe, quand John Myung [basse] et moi étions au lycée et on jouait ensemble. On rêvait de faire carrière. Ensuite on est allé à Berkeley, puis nous avons sorti notre premier album... Tous ces souvenirs sont très frais. Pendant cette tournée, nous jouons une chanson de chaque album, dans l'ordre chronologique des sorties. C'est intéressant de revenir à nos vieux albums. Et quand on est sur scène, je vois ces gars que je connais depuis si longtemps ça donne un super sentiment. J'en suis fier.

John Petrucci Dream Theater

Comment Dream Theater a changé ton approche de la musique en tout ce temps ?

Ce qui est bien, c'est de pouvoir jouer avec d'aussi bons musiciens. Tout le monde se consacre, non seulement à son instrument et à s'améliorer, mais surtout à la musique en elle-même et à l'interprétation. De fait, ça a fait de moi un meilleur interprète. Nous nous poussons constamment. Du coup, nous n'avons de cesse de nous réinventer, de muer et d'explorer de nouveaux territoires, de nous améliorer. Être dans un groupe dont le succès grandit motive encore plus à cela. Nous avons la chance d'avoir une carrière internationale, de pouvoir jouer dans des nouvelles villes et de nouveaux pays à chaque tournée. En tant que musicien, tout cela m'inspire, rien ne m'ennuie.

Quelle est la chose la plus importante que tu as apprise au cours de ta carrière ?

Il faut avoir confiance en la source de la musique que tu créées. Si ta musique vient de l'intérieur et reste sincère, il y aura toujours des gens pour y croire et pour s'y identifier. C'est très important de ne pas perdre ça de vue. Il faut se rappeler de pourquoi tu as commencé à jouer et de ce qui t'a attiré vers la musique quand tu étais jeune. Il faut garder ça à l'esprit, et ce même 30 ans après avoir commencé.

Photos : © 2012 et 2014 Nidhal Marzouk
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements