Ahab au Hellfest 2015

Samedi 20 juin, 17h25 – Valley

Ahab harponne le Hellfest

Ca y est, la nouvelle coqueluche de la scène funeral doom s’apprête enfin à fouler les planches du Hellfest, et c’est peu de dire que les aficionados les attendaient de pied ferme. Pour rappel, c’était leur deuxième concert en France, après la correction que nous avions reçus au Fall of Summer 2014… Avec un son et des riffs massifs comme force cachalots et autres rorquals, les Allemands affirment leur personnalité d’entrée de jeu en provoquant un véritable tsunami sonore.
 

live report, 2015, Hellfest, valley, funeral doom, The Boats of the Glen Carrig, Napalm Records, Ahab,


Tout dans les compositions d’Ahab est propice a une complète immersion  : la voix très gutturale de Daniel Droste, qui évoque aussi bien le cri d’un monstre marin que d’un capitaine baleinier ayant passé son quart à siroter du rhum. (hips)

live report, 2015, Hellfest, valley, funeral doom, The Boats of the Glen Carrig, Napalm Records, Ahab,

Scéniquement, le groupe est aussi statique et lent que sa musique, et ça parait logique : avoir des musiciens mobiles sur cette musique serait etrange. Non, la musique d’Ahab invite à l’introspection, les yeux fermés. Vous pouvez tout aussi imaginer des baleines volantes, pour faire écho à nos amoureux des océans nationaux Gojira. (Il paraît d’ailleurs qu’Ahab rêverait de tourner avec eux. En même temps, qui serait contre?)
 

live report, 2015, Hellfest, valley, funeral doom, The Boats of the Glen Carrig, Napalm Records, Ahab,
 

Autant que les riffs colossaux, les passages mélodiques sont eux aussi très réussis, en clair comme en saturé. Avec ce son vraiment excellent, il est bien facile de se faire emporter par le quatuor allemand, sans se soucier de l’horaire… Pourtant, c’est déjà l’heure de la dernière chanson pour Ahab. M’enfin,  » The Hunt  » dure 10 minutes donc la pilule passe sans trop de difficultés !  Nos marins allemands ont transformé l’essai avec brio en ce début de soirée sous la Valley, malgré une setlist quasi-identique à celle du Fall of Summer. Gageons que la sortie de leur nouvel album The Boats of the Glen Carrig diversifiera tout cela. A voir une fois dans sa vie !

Setlist :

The Divinity of Oceans
Old Thunder
Deliverance (Shouting at the Dead)
The Hunt

Compte rendu par Tfaaon (Facebook)

Photos : Sylvain Chéreau / © 2015 Das Silverfoto
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements