Samael au Hellfest 2015

Dimanche, 20h30 - Temple

La conclusion du Hellfest approche et c'est à présent aux Suisses de Samael d'occuper la Temple. Une place de choix et une longue heure de set est offerte au combo, et pour cause, leur renommée et leur influence sur la scène black metal n'est plus à prouver.

C'est un show particulier que nous réserve Samael. Et pour cause, le quatuor interprétera en entier un album vieux de onze ans, Ceremony of Opposites, également l'un des plus acclamés par la critique et les fans. Ce retour aux sources enthousiasme la foule, dense à l'heure où le combo entre sur scène, qui réagira positivement aux morceaux interprétés par les musiciens. Plus d'un festivalier attendait certainement ce moment avec impatience, et les fans de la première heure ont dû être aux anges d'assister à un concert axé sur un disque aussi culte que celui-ci.

Samael

Une œuvre qui passe très bien le cap de la scène, avec de grands classiques qui feront toujours leur effet sur les planches. Ce que l'on remarque chez Samael, c'est que le batteur alterne entre un mini-kit, un PC sur lequel se trouve une batterie programmée et un clavier, une configuration plutôt étonnante mais permettant à Xytras une certaine mobilité. Côté musiciens, par ailleurs, leur jeu de scène alterne entre le statique et une quasi-excitation. De grands écarts déstabilisants mais démontrant à la fois une volonté d'offrir un concert carré et professionnel, tout en gardant une certaine spontanéité. Vorph, frontman et guitariste, communiquera avec les festivaliers en français, afin d'annoncer les titres à venir ou de remercier le public. Sa voix est en forme sur l'ensemble du set et son chant extrême n'a rien perdu de sa superbe.

Samael

On constatera, par ailleurs, que les pièces issues de Ceremony of Opposites ont été industrialisées pour l'occasion. L'accent est bien plus présent sur les claviers et les grosses grattes, et s'avère être une réussite. Dommage cependant que le son ne soit pas idéal pendant l'intégralité de la performance et que les claviers, qui pourtant ajoutent une touche d'ambiance bienvenue, soient parfois relégués au second plan dans le mix. Le concert ne s'arrête pas là et une fois l'album joué complètement, le quatuor fait un tour du côté de Passage et de Lux Mundi. Il est drôle de noter une agressivité accrue sur les morceaux récents, et un côté tubesque sur le refrain de « The Truth is Marching On ». Néanmoins, entendre sur scène des titres tels « Rain » ou « My Saviour » est toujours un plaisir, et ceux-ci sont parfaitement interprétés par les Suisses.

Samael

Après une heure, les Helvètes se retirent sous les applaudissements de la foule. Samael est venu, a balancé un set carré et précis, a tapé fort et on en redemande.

Setlist

Black Trip
Celebration of the Fourth
Son of Earth
Till We Meet Again
Mask of the Red Death
Baphomet's Throne
Flagellation
Crown
To Our Martyrs
Ceremony of Opposites
Rain
The Ones Who Came Before
The Truth Is Marching On
My Saviour

Photos : © 2015 Thomas Orlanth
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements