Tom Englund et Johann Niemann (chanteur et bassiste d’Evergrey) au Sonisphere 2011

Musiciens interviewés : 
Tom S. Englund – Voix, guitare
Johann Niemann – Basse

Par Nidhal Marzouk
Retranscription par Katarz

Après un très bon album (Glorious Collision) sorti cette année, retrouvons les dark proggeux suédois de Evergrey au Sonisphere Fance d'Amneville. Un entretien truculent.

N: Bonjour et merci pour votre temps !

Johann : Pas de problème !

N : Alors dites moi vos premières impressions après ce show que vous venez de donner...

Johann : Chaotique (rires). En tout cas pour moi. Nous avons perdu une partie de notre matériel quelque part sur le vol entre Stockholm et ici, notamment ma basse, deux guitares, les vêtements de scène, le backdrop, les claviers, bref tout !

N : Vous les avez perdus hier ?

Johann : Non, aujourd'hui !

Tom : Ca a marché quand même ! Nous avons pu nous débrouiller et emprunter du matériel. Bien sûr tu n'as pas envie que ça t'arrive pour ce genre de concert mais c'était OK finalement.

Tom Englund (Evergrey), Sonisphere France 2011

N : Oui et puis le concert était très bien, on avait le sentiment que tout se passait bien sur scène. 

Tom : Oui je pense aussi. Le problème c'était les claviers que nous avons perdus parce que dessus il y avait des milliers de sons que nous utilisons et ils ont été perdus aussi... Donc nous avons dû emprunter des claviers aussi mais...

N : Peux tu nous parler de votre tournée ? Quelles sont vos meilleures souvenirs ?

T : Cette année a été vraiment très bonne pour nous et on a tellement joué, donc de bons moments il y en a eu pas mal et on était très contents dans ces moments là de faire partie d'un groupe de Heavy Metal. (rires) Mais même si cela peut paraître difficile à comprendre, demain j'en serai très content mais aujourd'hui je suis complètement vidé...  On attend tellement de nous.

J : Et puis il y a le fait qu'il y a le Big Four qui joue demain et tout le monde est excité par ça et attend ce moment avec impatience, du genre « Oh ça va être terrible !! ». Et quand tu joues tu te sens drainé.

T : Jouer ici c'est en fait comme un autre concert normal sauf qu'il y a un peu plus de monde. (Rires)

N : Parlons d'autre chose. Votre nouvel album. Vous avez des retours sur Glorious Collision ?

T : C'est l'album que nous avons le plus vendu et c'est surprenant car ça tombe à une époque où l'on dit que les gens n'achètent plus de disques ! Nous étions bien évidemment inquiets de comment le public allait prendre cet album car nous avons trois nouveaux membres dans le groupe. Mais je crois que cela a marché. Nous avons beaucoup tourné et il nous reste encore deux tournées cette année !

N : Avec qui ?

T : Deux semaines au Brésil, ce sera juste une tournée à notre nom. Sinon les USA bientôt où on sera en tête d'affiche. Il y aura Sabaton aussi. Et ensuite l'Europe en novembre de nouveau !

N : En ce qui concerne la France, sentez vous qu'il y a quelque chose de spécial ? La France n'est pas un pays réputé « fan de metal » ... Comment vous sentez vous accueillis chaque fois que vous venez chez nous ?

T : Chaque pays est différent évidemment. Nous avons pas mal joué en France déjà et nous avons toujours eu un super accueil. Je ne peux pas affirmer que la France est le meilleur pays du monde en terme de metal ou d'accueil car il y a beaucoup de pays au monde qui sont géniaux mais je crois que les Français aiment notre musique... Le show que nous avons donné à Paris avec Kamelott était super, il y avait une super ambiance, on pouvait entendre tout le monde jusqu'à l'extérieur. J'ai adoré cette ambiance.  Et en France le vin est super !

Johann Niemann (Evergrey), Sonisphere France 2011

N :  Avez vous des projets après cette tournée ? Un nouvel album peut être ?

T : Ou peut être pas ? (Rires) On va tourner autant de temps que nécessaire encore pour cet album, peut être l'Australie en février. Et un nouvel album sera en préparation l'année prochaine, j'espère. On va commencer à l'écrire qu'à la moitié de 2012..

N : Vous avez besoin de faire un break entre temps, c'est ça ?

T : Absolument. Bien sûr.

J : Moi aussi j'aurai besoin de recharger mes batteries et trouver de l'inspiration pour le nouvel album bien entendu.

N : Avez vous déjà eu l'idée de jouer un de vos anciens albums en entier pendant un concert ?

T : Nous allons le faire à Atlanta, on va jouer tout l'album « In search of Truth ». C'est au ProgPower Festival. On y a déjà joué 5 fois et c'est un ami à moi qui l'organise. C'est donc très facile pour moi de dire que c'est génial ! (Rires)

N : Si vous aviez des propositions de jouer dans un nouveau pays, par exemple en Tunisie, pays où Symphony X et Amaranthe ont joué cette année, dans un festival qui prend de l'importance.. Les accepteriez-vous ?

T : On nous l'a déjà proposé. C'était bien ce festival là et nous leur avons répondu que nous ne pouvions pas le faire cette année parce que nous étions déjà totalement bookés mais ils nous ont proposé l'an prochain et donc on y jouera peut être. On se verra peut-être là bas, ce sera très cool d'y jouer !

N : Le public est génial là bas. Il paraît que c'était un des meilleurs concerts de Symphony X et d'Amaranthe ! Les gens savent apprécier ce qu'ils ne voient que rarement !

J : Oui j'en ai entendu parler du public tunisien et il paraît que c'était fou.

N : Un dernier mot pour le public français ?

T : Merci à vous de nous avoir invités au Sonisphere, c'était vraiment génial et on était vraiment très saouls ! Merci !

Evergrey (Johann Niemann & Tom Englund), Sonisphere 2011, Nidhal

Photos : © 2011 Nidhal Marzouk  / Yog Photography
http://www.yog-photography.com/

Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements