Secrets – Everything That Got Us Here

Formation post-hardcore, Secrets n'a pour ainsi dire aucun secret pour personne dans la scène actuelle. Livrant une musique simple et efficace, les Américains reviennent avec leur troisième album Everything That Got Us Here, sortit chez Rise Records le 11 décembre 2015. L'occasion d'y entendre le nouveau chanteur clair, Wade Walters, également bassiste du groupe.

Le premier extrait de cet album était "Left Behind". Ici, aucune suprise. On y retrouve un condensé de qui se fait de mieux dans le milieu. La partie criée nous rappelle celles que peuvent livrer des formations comme Memphis May Fire et l'introduction d'une partie électro à un Woe Is Me. Un titre prometeur, donc.

"Rise Up" suit ce même schéma, avec une recette type du genre, comprenant des couplets et des refrains maitrisés par la voix de Wade Walters. La chanson possède un rythme catchy et entrainant. On y retrouve également une partie scream, pour rendre le tout complet.
 


Ici, rien de novateur. Et c'est une constante de cet album. "I'll Be Fine" nous offre une démonstration de la voix du chant clair, taillée pour une veine plus punk rock. Puis c'est à Richard Rogers de se faire entendre pour nous rappeler qu'on a bien affaire à une formation post-hardcore type.

Dans cet album, aucune prise de risque. Les guitares sont plates, livrant souvent le même ryhtme et la même intensité. Pour autant, la recette marche sur un titre comme "Turn The Page", clairement une des meilleures de Everything That Got Us Here. Le cri nous fait penser à Telle Smith de The World Alive dans "Life Circles".

Secrets allie le bon comme le mauvais. Celui ci se retrouve dans "For Wath It's Worth", une chanson totalement pop punk, où on dénombrerait presque un manque d'inspiration des natifs de San Diego. Un son à éviter, pour le coup.
 

Après 37 minutes d'écoute de Everything That Got Us Here, on en vient à la conclusion que l'album est loin de surpasser son prédécesseur. Il est surtout une continuité de Fragile Figures, sortit en 2013. Une sorte de bis repetita qui ne passe pas. Les fausses notes ne sont pas réellement au rendez-vous et l'effort est satisfaisant mais pas suffisant. Everything That Got Us Here parait alors comme l'album de la simplicité, où Secrets ne s'est pas réellement foulé pour se surpasser et proposer autre chose. Dommage.

Tracklist : 
1. Intro
2. Rise Up
3. Left Behind
4. Learn To Love
5. Half Alive
6. The Man That Never Was
7. For Wath It's Worth
8. I'll Be Fine
9. Turn The Page
10. In Loving Memory
11. The One With No One

NOTE DE L'AUTEUR : 6 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements