Cult of Luna / The Old Wind – Råångest (EP)

CULT OF LUNA – THE OLD WIND : Råångest

Le 29 janvier 2016, Pelagig Records sort un nouvel EP de sa série de splits. L’idée est de se la jouer à l’ancienne et de rassembler deux groupes partageant les deux faces d’un vinyle.

Cette fois ce sont Cult of Luna et The Old Wind qui s’allient sur cet EP intitulé Råångest, mot Suédois que l’on pourrait traduire par "pure anxiété". On peut dire que cet EP porte bien son nom pour plusieurs raisons. Tout d’abord, parce que cette émotion est traduite à la perfection par les choix musicaux des deux groupes, mais aussi car c’est ce que l’on ressent après avoir écouté les trois morceaux intenses qui composent ce disque !  Trois morceaux, c’est bien trop court ! On ne peut que se ronger les ongles, voire se dévorer les doigts dans l’attente d’en entendre plus. Heureusement, les deux groupes ont confirmé d’autres sorties d’albums pour 2016. On peut dire qu’avec ce split Cult of Luna et The Old Wind ont composé le parfait trailer musical.

C'est Cult of Luna qui s'approprie la face A. Etant donné que je considère COL comme étant l’un de mes groupes préférés j’étais un peu déçue de voir que non seulement ils ne contribuaient qu’à un seul morceau et qu’en plus ce morceau était une reprise d’Amebix, groupe anglais des années 70/80 que je ne porte pas particulièrement dans mon cœur… Pourquoi avoir choisi une chanson d’Amebix ? Une très bonne question à laquelle Johannes Persson, chanteur et guitariste de COL a répondu dans de récentes interviews. Il n’a découvert ce groupe que tardivement, mais les écouter a éveillé en lui le sentiment "d’avoir découvert des pères musicaux qu’il n’avait jamais su avoir." Dès la première écoute de cette reprise de "Last Will and Testament" je me suis dit que l’élève avait largement dépassé le maître tout en gardant un grand respect pour la création originale.

Le son punk du morceau original a disparu pour laisser place à la patte si particulière de Cult of Luna. La guitare est bien plus incisive et donne une toute autre profondeur au morceau. Dans la version originale, la voix éraillée de Rob Miller colle parfaitement à leur côté punk, mais pour ma part cela n’éveille aucune émotion en moi, même si l’on peut percevoir une certaine intensité. La voix de Johannes en comparaison nous prend aux tripes. On sent qu’il y met toute sa passion. Il nous donne la chair de poule et nous fait ressentir toute l’angoisse contenue dans le titre de cet EP. Avec cette reprise, Cult Of Luna fait la prouesse de redonner un second souffle à "Last Will and Testament".

Sur la face B, se sont les vents pas si anciens de The Old Wind qui nous soufflent deux nouvelles mélodies à l’oreille. Le groupe s’est formé en 2013 avec pour leader, Tomas Liljedahl, ancien frontman de Breach, (groupe culte !). A lui s’ajoutent d’autres anciens membres du groupe : Christian Andersson (basse), Niklas Quintana (guitare), et Karl Daniel Linden à la batterie. Robin Staps, guitariste de l’excellent groupe The Ocean est la troisième guitare de la formation.

Le groupe n’avait fait aucune sortie depuis Feast on Your Gone en 2013, et nous fait saliver avec les deux morceaux qu’ils proposent sur cet EP. On retrouve leur métal incisif et hypnotique où se mêlent riffs agressifs, cris gutturaux et douces parties instrumentales. Les deux titres sont efficaces, sans accroc. On en redemande volontiers. Et on s’attend à un prochain album plus que prometteur.

On peut dire que les deux groupes réalisent un bon coup marketing avec la sortie de cet EP. Pelagic Records propose trois pressages différents aux couleurs alléchantes. La pochette de vinyle, dessinée par Florian Bertmer fait un bel écho au titre de l’album. Elle nous donne l’impression d’être prisonnier d’un puit sans fond. On ne peut que se sentir oppressé par cette spirale infernale de pierres. Enfin bref, cet EP est un indispensable pour les fans, et un bon moyen de faire découvrir les deux groupes aux novices. Dans les deux cas, l’écoute de ces trois titres vous fera attendre les prochains albums des deux groupes avec impatience.
 

Eloïse Morisse

NOTE DE L'AUTEUR : 9 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements