Forever Still – Tied Down

Trio originaire du Danemark, Forever Still nous propose en ce début d’année son tout premier album intitulé Tied Down. Un groupe qui navigue entre rock et metal alternatif avec des inspirations diverses et variées pour un résultat qui mérite le détour.

Tied Down s’ouvre sur "Scars", un morceau qui dévoile d’entrée plusieurs facettes de Forever Still. Tout d’abord le chant de Maja Shining est très fortement mis en avant que ce soit sur les parties chantées classiques mais aussi plus surprenant quand la demoiselle se lance dans un cri que n’aurait pas renié Lacey Sturm lors de l’album éponyme du groupe Flyleaf. Sur "Once Upon A Nightmare", c’est le fantôme de We Are The Fallen qui pointe son nez puisque cette fois-ci le chant ressemble fortement à celui de Carly Smithson, la chanteuse du combo qui regroupe des anciens membres d’Evanescence – eh oui la comparaison avec le combo d’Amy Lee peut se faire assez facilement sur l’ensemble de Tied Down.
 


Cette dernière remarque est loin d’être un défaut quoi que l’on puisse dire sur Evanescence parce que le groupe a toujours réussit à pondre des tubes et c’est exactement ce qui se passe avec Forever Still. Les titres se suivent sans se ressembler et surtout Maja Shining se permet de nous gratifier de nombreuses façons de chanter. Sur "Miss Madness", elle sait se faire très aérienne sans être ennuyante. Assurément le tube de l’album !

Nous parlons beaucoup de Maja Shining mais il serait mal venu d’oublier ses comparses notamment Dennis Post qui se permet de briller à de nombreuses reprises par des parties leads bien sentis et qui permettent de donner plus de corps et de profondeur aux compositions de Tied Down. Le duo basse-batterie est par contre ultra classique, ça manque clairement – surtout sur la batterie – d’un peu de folie pour supporter la guitare par moment notamment.


Pour un premier album, Forever Still s’en sort plutôt bien en termes de compositions et surtout de recherche de mélodies. Il n’y a pas un titre dont le refrain ne soit pas quasi reconnaissable de suite. Et puis dès que Maja Shining pousse ses petits cris ("Scars" et "Breathe In" notamment), c’est jackpot.

L’album n’est bien pas sûr pas exempt de défaut, les paroles n’ont pas grande chose de bien intéressante à dire et l’influence de certains groupes est encore beaucoup trop présente même si on sent lors de certains passages que Forever Still est en train de se construire sa propre personnalité et que l’on est impatient de voir ce que nous offrira le futur.

En définitive, Maja Shining est l’élément moteur de Tied Down et c’est bien joué de la part du groupe tant la demoiselle est capable de quasiment tout vocalement, aucune redondance de ce côté-là, c’est déjà un bel accomplissement.

NOTE DE L'AUTEUR : 7 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :
Advertisements