Z Family – Chapter I: Born From Noise

Yves « Z » Terzibachian s'extirpe un peu du puissant metal de Dagoba pour nous livrer un EP cinq titres aux influences diverses et bien pensées.
 

Pari gagnant pour Z, avec un EP énergique et bourré de testostérone. Les influences varient du stoner au hard fm, avec des touches de rap et de musique hispanique. Ca démarre fort avec « Mustang » qui, comme son nom l'indique, en a sous le capot. Un riff bien poilu à la Bukowski pour enchaîner sur une bonne lead catchy et des refrains semi-acoustiques. Un break un peu spécial puisqu'il démarre avec le son de gros moteurs de voitures pour dérouler sur un excellent premier solo de guitare. C'était le premier single présenté par Z avant la sortie de l'EP et le ton était déjà donné.

Pour la suite, « Siete Vidas » et ses riffs inspirés du metalcore bascule vite sur du stoner encore une fois, avec un chant alterné entre voix claire et criée. C'est d'ailleurs Shawter, le vocaliste de Dagoba, qui se trouve derrière le micro sur ce titre. Petite guitare folk à l'espagnole pour le break puis on est repartis. On enchaîne sur « Little Twister » qui suit le chemin stoner emprunté par depuis le début de cet EP, avec une voix typée Hard FM sur les refrains. On pourrait penser que la musique de Z perd en puissance avec ce morceau, mais en fait pas du tout, puisque s'ensuit « Motel One » qui est sûrement une des pistes les plus intéressantes du disque.

« Motel One », c'est un titre lourd et groovy dans ses riffs, avec un chant fort entraînant puisqu'il s'agit là d'un bon rap pour lequel plusieurs voix se mélangent. Un rap grave, un rap plus aigu et un refrain chanté version metalcore guilleret. Musicalement les riffs et solos sont bons, la basse est lente et lourde, et il en est de même pour la batterie.

On termine ce super EP par « Dolphin Skin », qui est un intéressant mélange de stoner / metalcore burné et de chant hard rock pour les refrains, qui résume parfaitement ce qu'est Chapter I: Born From Noise de la Z Family !

Il ne reste plus qu'à espérer que cet EP soit simplement un avant goût de ce que Z a à nous proposer musicalement. En attendant de pouvoir entendre un album complet de ce savoureux mélange d'influences, ce Chapter I: Born From Noise nous cale un peu mais nous laisse quand même avec un très grand appétit. Vivement la suite. 

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements