Timo Tolkki règle ses comptes avec Stratovarius…

Encore vous allez me dire ?

Certes, rien de bien nouveau ici, on connait la rancoeur (tantôt douce, tantôt amère, tantôt virulente) du guitariste Timo Tolkki envers ses anciens collègues de Stratovarius...

Mais depuis qu'il a décidé de "mettre un terme à sa carrière" (encore ?!) et de stopper son projet Symfonia (après un seul album sorti début 2010), le guitar hero finlandais ne s'était plus exprimé.

S'il confirme qu'il ne se voit plus exercer en tant que musicien professionnel à cause de la crise économique qui touche, entre autre, l'industrie du disque, il revient très "brutalement" sur ses raisons qui l'ont "forcé" à quitter Stratovarius. Et on peut dire que le chanteur Timo Kotipelto en prend pour son grade.

Timo Tolkki règle ses comptes

Morceaux choisis (interview originale à lire en anglais sur Rock Overdose)

"J'ai eu l'intention de reformer le Stratovarius originel avec les premiers membres du groupe. J'ai donc écrit une lettre aux membres actuels de Strato, et ils m'ont répondu qu'ils me poursuivraient en justice si j'utilisais le même nom. Alors qu'il m'appartenait à la base et que je leur ai cédés les droits..."

"Jörg Michael a décidé de quitter Stratovarius car il n'aime plus du tout la musique qu'ils jouent aujourd'hui. D'ici 5 ans, Stratovarius n'existera plus."

"Après l'album éponyme de Stratovarius en 2005, plus rien n'allait. Je souffrais de dépression et je n'avais plus le soutien des autres membres du groupe. Cet album je l'ai pratiquement réalisé seul. Lors de la tournée 2006, tout était déjà terminé, nous avons adopté une attitude de façade en accord avec notre manager Antje Lange mais il n'y avait plus aucune cohésion."

"Timo Kotipelto était le point faible de Stratovarius. Si seulement j'avais pu persuader Michael Kiske (ex-Helloween) de rejoindre le groupe, tout aurait été vraiment différent."

"J'étais frustré par le manque de puissance et de prestation scénique de Kotipelto. Je lui ai plusieurs fois demandé ce qui clochait mais il n'a jamais voulu me répondre... en live c'était horrible, aujourd'hui prenez n'importe quel extrait d'époque posté sur Youtube et non retouché, et vous verrez qu'à 90% c'était affreux et à la limite de la justesse."

"Après l'album Episode, Kotipelto n'a pas cessé de régresser vocalement. Sur Elements c'était horrible, je devais enregistrer chaque phrase séparément, on y a passé plus d'un mois en tout !"

"Sur le CD/DVD Live qui a suivi, la voix de Kotipelto a été ré-enregistrée dans les studios Finnvox tellement le résultat initial était décevant. Ca nous a coûté une fortune !"

"Lorsque j'ai enregistré le Revolution Renaissance avec Kiske et Tobias Sammet au chant, le résultat était édifiant ! Je n'ai eu besoin de faire aucune retouche et ils ont de suite su chanter leurs parties sans problèmes."

"Lorsque je leur ai laissé les droits du nom Stratovarius, ce n'était pas un cadeau mais une forme de protestation. Je ne peux pas croire qu'ils continuent avec ce nom aujourd'hui... c'est un manque de respect pour les fondateurs du groupe."

Un des derniers live de Stratovarius avec Timo Tolkki...

Belle ambiance n'est-ce pas ?

Reste à savoir si les membres de Stratovarius, Kotipelto en tête, répondront ou non à ses allégations. En tout cas il est triste de voir la légende d'un groupe marquant de la scène metal mélodique ainsi bafouée par toutes ces tensions et révélations quelque peu difficiles à supporter pour les fans de la première heure.
 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements