Epica – Requiem for the Indifferent

A quelques jours de la sortie du nouvel album de Epica, Requiem For The Indifferent (sortie prévue le 9 mars en France), les fans sont chaud bouillants d’impatience, et depuis plusieurs semaines déjà courent à tout va des louanges comme des critiques. Alors qu’en est-il vraiment ? Suite aux interviews par LaGrosseRadio des concernés (Simone Simons à lire par ici, et Isaac Delahaye à lire par là), voyons ce que le petit nouveau a dans le ventre.

Premier contact avec l’album : sa pochette. On comprend assez facilement le message que le groupe a voulu faire passer, mais celle-ci surprend par son thème (des machines et autres engins mécaniques, loin de l’idée que l’on peut se faire de Epica), mais aussi par ses couleurs ternes et plus généralement… sa laideur. On a vu mieux chez les néerlandais. Visiblement, Epica souhaite prendre une nouvelle voie. Espérons que la musique ne soit pas aussi terne.

Epica

Le cd dans le lecteur, on reconnaît tout de suite le groupe grâce à une introduction toujours aussi symphonique et grandiose. On les reconnaitra également sur les titres suivants, « Monopoly On Truth » (bien qu’un peu expérimentale pour eux) et « Storm The Sorrow » (véritable tube catchy et moderne). Le premier nous propose une construction rappelant quelques folies proposées sur Design Your Universe ; le second est quant à lui d’une simplicité déconcertante. Son refrain ne manquera pas de rester coincé dans vos têtes. Cependant, les titres semblent quelque peu faiblards, dégageant bien peu d’émotions.

Malheureusement, cette impression va s’amplifier tout au long de l’écoute de l’album. Requiem For The Indifferent reste en surface et dispose d’un son terne et d’un mix bien pauvre. Les guitares sont plates, les orchestrations manquent gravement de profondeur. Epica tente une sorte d’expérimentation et se piège lui même. Quelques rares passages techniques à la guitare sont gâchés par cette mise en retrait et cette platitude. La batterie quant à elle est un cran en dessous de ce que nous avait habitué Arien sur Design Your Universe. Les claviers pâtissent du même mix pauvre et dénué de relief.

C’est ainsi que l’album s’essouffle dès le troisième « vrai » titre, « Delirium » (si l’on met de côté l’introduction), qui plus est une balade pauvre, livrant très peu d’émotions, et qui arrive bien rapidement sur cette galette. Le reste est une suite de titres tubesques (« Guilty Demeanor »), d’autres plus osés (« Requiem For The Indifferent ») mais pas vraiment réussis, et d’autres carrément ratés (« Stay The Course »). On ressort au final comme on est entré : sans rien. Aucun passage ne nous aura marqué le long de cette heure et quart (rien que ça !), qui semblera d’ailleurs bien plus longue.

Epica

Aucune atmosphère ne se dégage de ce Requiem For The Indifferent, plus facile, plus pauvre, plus terne, et bien moins convaincant que n’importe lequel des albums du combo. Epica déçoit c’est sûr. Pourtant, l’album n’est pas carrément mauvais, mais les chansons dans leur ensemble n’accrochent pas du tout. De plus, les essais mélodiques et techniques sont tristement inintéressants pour la plupart, et ne dégagent rien. Connaissant le talent de composition du leader Mark (c’est lui qui compose la quasi totalité des albums de Epica, en commençant par les orchestrations), ce demi-échec couplé à l’échec évident de son projet MaYaN, inquiète. L’homme serait-il en perte d’inspiration ? Quoi qu’il en soit, Requiem For The Indifferent n’est évidemment pas l’album que l’on espérait. Creux, en demi-teinte, il ne mérite malheureusement pas plus d’une demi-note.

Unna

5/10

Tracklist :
01 – Karma
02 – Monopoly on Truth
03 – Storm The Sorrow
04 – Delirium
05 – Internal Warfare
06 – Requiem for the Indifferent
07 – Anima
08 – Guilty Demeanor
09 – Deep Water Horizon
10 – Stay the Course
11 – Deter the Tyrant
12 – Avalanche
13 – Serenade of Self-Destruction
 

NOTE DE L'AUTEUR : 5 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements