Saosin – Along The Shadow

Lorsque Saosin avait annoncé sa reformation, avec en prime le line-up originel (comprendre le retour au chant d'Anthony Green), de nombreux fans se sont replongés dans cette nostalgie que représente le groupe des années 2000. L'attente était importante, mais aussi à double tranchant, tant l'espoir conciliait avec la méfiance. Mais Along The Shadow balaie tous les doutes et touchera les plus sceptiques.

L'album démarre sur "The Silver String", premier single révélé par les Americains en mars dernier. Il illustre parfaitement la ligne qu'a voulu suivre le groupe, dans un univers propre à Saosin. Une sorte d'invitation à un voyage unique, où la comparaison avec le Saosin pré-2016 est difficile. La différence est assez marquée entre leur album éponyme de 2006, véritable merveille, et celui-ci. Pourtant, ils possédent un point commun : celui d'être deux pépites à écouter sans modération.
 


La grande différence parait se faire au niveau du line-up. Le retour d'Anthony Green au chant donne une nouvelle dimension à Saosin, où il nous fait part de toute sa virtuosité tout au long d'Along The Shadow.

Dans "Sore Distresse", la voix de Green est totalement mis en avant, sur ce morceau très posé. Il démarre sur le chant du vocaliste, où le rythme presque dansant du début se temporise, la voix ralentissant au gré de l'instrumental.

Il existe une sorte de jeu entre le chant et les instruments, l'un répondant aux autres pour former une réelle harmonie. Dans "Old Friends", l'introduction laisse place aux instruments qui montent crescendo dans les aïgues, ouvrant la voie aux cordes vocales de Green, qui s'exprime pour prendre une ampleur de plus en plus conséquente tout au long de ce titre. On accorde plus d'une minute au chanteur pour donner de la voix, les instruments devenant totalement secondaires et ne servant que de fond sonore.
 


Une part de l'identité du groupe reste bien visible, comme sur "Illusion & Control" où on parait entendre une intro à la "Voices". Sur "Control and The Urge To Pray", on ressent cette intro à la Saosin, dans une sorte de deux dimensions entre reprise d'ancienneté et recherche de nouveauté.

Le groupe semble s'être inspiré de genres actuels pour l'introduire dans sa recette post-hardcore. Dans "Ideology Is Theft", on s'étonne d'entendre Green alterner avec facilité entre voix claire et parties criées. La partie instrumentale n'est pas en reste, la batterie bat son plein et l'on a même presque l'impression de break avec cette chanson. Cette sonorité se retrouve dans "Drinking From The Fountain" où les riffs paraissent presque metalcore et où l'on entend une sorte de break qui laisse place seulement au scream d'Anthony Green.

La violence se retrouve dans plusieurs titres de l'album, contrastant à merveille entre la douceur d'un morceau comme "Second Guesses" et la hargne d'une composition comme "The Secret Meaning Of Freedom". Cette dernière offre une intro catchy suivit d'un Anthony Green criant, qui temporise après 1m40, avant de laisser place à un passage où les deux facettes de l'organe vocal du chanteur se mélangent.

L'album se conclut sur le quelque peu étonnant Along The Shadow Of Man qui, si dans la rythmique se place directement dans une veine post-hardcore, détonne par un choix vocal s'inscrivant dans une initiative presque hardcore melodique.

Globalement, Saosin a livré un album complet et que l'on ne peut caractériser autrement que comme étant une véritable réussite. Le retour d'Anthony Green aux commandes d'un groupe qu'il avait quitté il y a plus de dix ans se révèle gagnant et remet Saosin sur les devants de la scène.

Tracklist : 
1. The Silver String
2. Ideology Is Theft
3. Racing Toward A Red Light
4. Second Guesses
5. Count Back From TEN
6. The Stutter Says A Lot
7. Sore Distress
8. The Secret Meaning Of Freedom
9. Old Friends
10. Illusion & Control
11. Control And The Urge To Pray
12. Drinking From The Mountain
13. Along The Shadow Of Man

NOTE DE L'AUTEUR : 8 / 10



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements