Saxon au Download Festival France 2016

Saxon, figure emblématique de la NWOBHM, se présentait ce samedi à 16h sur la scène principale du Download Festival à Paris. Bien qu’ils nous arrivent avec un excellent nouvel album, Battering Ram, en poche, ils ne joueront qu’un seul titre de ce dernier.

C’est en effet le titre éponyme, «Battering Ram» qui ouvre le set. Et rapidement on se rend compte qu’il est possible que ce concert devienne le meilleur depuis le début de la journée. Biff Byford est en forme comme jamais, une voix à toute épreuve, et surtout une voix mythique. Le nouvel album n’étant, à une exception près, absolument pas mis à l’honneur, la setlist est donc uniquement composée de morceaux plus anciens.

saxon, concert, download, festival, france, 2016

Grâce à l’excellente sonorisation du festival ainsi qu’à la grande expérience du groupe, les riffs heavy et tranchants de Saxon sont appréciés au mieux par le public. Les solos de guitare de Paul Quinn et Doug Scarratt sont exécutés à la perfection et surtout d’une précision redoutable. Ca fait du bien de voir se produire un groupe comme Saxon assez régulièrement en France. Et surtout c’est agréable d’entendre une telle musique prendre toute cette ampleur dans un festival. Les fans d’avant, ainsi que les fans de la dernière heure sont tous ravis par la prestation des Anglais et prennent une sacrée gifle.

On aurait pourtant pu penser que de passer après le gros live d’Iron Maiden de la veille allait être difficile pour leur congénères, pourtant les Anglais ont vraiment assuré le coup. En passant par des titres comme «Motorcycle Man», «Sacrifice», «Heavy Metal Thunder», «Crusader» etc, un public même non initié au groupe peut y trouver son compte, voire même être conquis.

saxon, concert, download, festival, france, 2016

Peut-être pourra-t-on reprocher à Saxon de ne pas avoir pris le risque de jouer plus de nouveaux morceaux. Il est étrange que lorsqu’un album est sorti il y à moins d’un an, on n’en retrouve pas de traces dans une setlist. Est-ce que le groupe avait peur de décevoir le public et a donc décidé de jouer de vieux classiques ? Ou bien n’avaient-ils juste pas envie de jouer de nouveaux titres ?
Peu importe la réponse, dans tous les cas le concert de Saxon est parfait, la scène principale s’est enflammée le temps d’une heure.

Biff Byford échange bien avec le public, il jette une dizaine de bouteilles d’eau dans la foule jusqu’au moment où après avoir essayé de croquer la guitare de Paul Quinn, il mange la setlist. Cet homme est fou et c’est pour ça qu’on l’aime. Mais arrive le moment devinettes, l’instant des incertitudes… Il ne reste le temps que pour un seul morceau, lequel sera choisi : «Denim and Leather» Ou bien «Princess Of The Night» ?

saxon, concert, download, festival, france, 2016

Et bien c’est la dernière qui est jouée ! Evidemment, que serait un concert de Saxon sans la mythique et incroyable «Princess Of The Night» ? Le concert se termine sur les chapeaux de roues avec ce super titre, la bonne humeur du groupe, la bonne communication de Biff et le superbe jeu de guitare de Paul et Doug. A bientôt Saxon, et merci !

Photographies : Marjorie Coulin 2016
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements