Mick Mars, guitariste de Mötley Crüe

Mick Mars, et ça repart !

A l'occasion de leur venue en France cette année en Juin (au Hellfest puis le 18 juin au Zénith de Paris), le légendaire Mick Mars a bien voulu répondre à nos questions concernant Mötley Crüe, les concerts, sa vie, la musique en général le temps d'une conversation téléphonique réalisée le 9 mars 2012.

Un moment d'histoire et de rock 'n' roll à partager sur La Grosse Radio !

Lionel / Born 666 : Bonjour Mick.

Mick Mars : Bonjour, comment vas-tu ?

Lionel : C’est un grand plaisir et c’est un honneur de pouvoir te parler.

Mick Mars : Merci !

Lionel : Comment se sont passés les shows de Las Vegas le mois dernier ? Peux-tu nous expliquer l’interactivité que s'établit entre vous et le public ?

Mick : C’était très bon, très positif, énormément de gens sont venus. Tu sais quand Mötley Crüe fait un show sur la côte Ouest, beaucoup de gens disent qu’ils ne peuvent pas y aller, parce qu'ils bossent etc. Là, on a joué 12 ou 13 jours d’affilé et du coup les gens sont venus. Et ils se sont dit "wow on les a enfin vus sur scène". Je ne pense pas que beaucoup de groupes de rock soient restés aussi longtemps à Vegas, bien sûr il y a eu Rod Stewart ou Tom Jones mais on est heureux et fier de l’avoir fait. C’était vraiment génial.

 

Mick Mars – Mötley Crüe – Hellfest 2009

Lionel : Lors de vos shows, Tommy a une batterie qui tourne à 360°, pouvons-nous nous attendre à la voir lors de votre tournée d’Europe cette été ?

Mick : J’espère qu’on aura l’occasion de l'amener, au moins sur certaines dates, mais je n'en sais rien en ce qui concerne les festivals. Le souci c'est que les délais pour préparer la scène sont très courts ! De l'ordre de 15 minutes pour tout installer. Et j'espère que l'on disposera de plus de temps que ça pour l'installer justement. Les gens font « Whoa » à chaque fois quand Tommy est tout en haut à l’envers. Les gens adorent ça et deviennent fous quand il apparaît sur sa batterie alors j'espère que cela va se faire aussi en Europe et en France.

Lionel : La semaine dernière vous étiez en studio en train d’enregistrer de nouveaux titres. Ont-ils déjà des noms ? Allons-nous pouvoir les entendre cet été ?

Mick : Non, c'est loin d'être prêt. Je crois que les quelques titres n'ont pas été mixés. Il faudra attendre la finalisation de trois ou quatre titres pour sortir un EP, puis quelques titres de plus avant de repartir en tournée pour finalement sortir un album. On travaille comme ça. Ca nous permet de savoir mieux dans quelle direction aller, puisque nous profitons d'une réaction immédiate en live des titres joués. Ca nous laisse le temps d'y repenser.

Lionel : On peut donc attendre un album pour 2013 ou pour la fin de l’année ?

Mick : 2012 c'est... possible, mais je ne peux rien promettre de tel. Mais en 2013 au pire pour sûr. On est bien entouré pour l’enregistrer. (Rires).

 

Mötley Crüe – Hellfest 2009

Lionel : Devons-nous nous attendre à du nouveau matériel ou à de l’ancien comme vient de faire Van Halen ?

Mick : Nous avons de bons vieux titres tu sais, que nous jouons régulièrement parce que les fans nous les réclament, mais ça c’est du live... ça leur botte le cul, ça les excite. Si on ne les joue pas les fans deviennent fous. J’ai pleins de nouveaux riffs qui pourront se retrouver sur le prochain album, il n'y aura donc que du neuf sur le CD.

Lionel : Mick tu es le membre de Mötley Crüe le plus âgé, est ce que cela veut dire que tu étais le plus sage ?

Mick : Ouais je suis le plus sage. (Rires)Je parle aussi un peu français. Je fais de mon mieux pour exprimer. Sur scène, je joue avec mon âme et mon cœur. Quand j’ai ma guitare je fais de mon mieux, je vis chaque instant comme ça.

Lionel : On a lu dans les tabloïds américains que Vince allait quitter le groupe cette année. C’est vrai ?

Mick : Non, ce n'est pas vrai (rires) ! Ce sont des rumeurs que l'on entend tous les jours, mais non !

 

Vince Neil – Mötley Crüe – Hellfest 2009

Lionel : En 1984, vous avez joué avec Iron Maiden à Paris à l’Espace Balard. Te souviens-tu de cette période ? Te restes-t-il des souvenirs malgré l’alcool les drogues… ?

Mick : Je me souviens de cette tournée et de tous les pays qu’on a traversés  Je me rappelle qu'on a traversé la France entière. Iron Maiden avait une sacré réputation. Il y avait beaucoup d'alcool et beaucoup de hasch à cette époque. C'était fou ! Mais on s'est bien amusés avec Nicko (McBrain), c’est un mec super sympa et très drôle. C’était une excellente période de folie.

Lionel : Et maintenant en 2012 quelle est la vie d’une Rock Star comme Mick Mars ?

Mick : Je suis beaucoup plus sage et de moins en moins ivre. Quand je sors de scène je suis crevé. On rentre à l’hôtel pour se reposer, beaucoup moins d’excès, tu sais, c’est important. Ainsi le groupe en est encore mieux sur scène.

Lionel : Année après année on attend des nouvelles de ton album solo. Qu’est ce qui se passe ?

Mick : Oh j'ai des choses en tête, de bonnes idées.... des trucs d'assez « hybrides », quelque chose de spécial... Ce sera quelque chose qui va... je ne sais pas... je ne sais comment le décrire. Je l'ai dans ma tête mais ne peux le sortir ni l'exprimer avec des mots. J'ai enregistré des idées mais personne n'est encore au courant de ce que je veux obtenir. J'ai des priorités aussi avec Mötley Crüe. Je ne veux pas créer un album de plus ni un album solo pour le fun. Tu sais, je ne suis pas quelqu'un qui veut faire quelque chose uniquement pour se faire plaisir, tu vois ce que je veux dire ? J’ai déjà 5 excellentes chansons qui ont du potentiel. C’est toujours difficile de savoir si elle sont parfaites mais en revanche elles me font plaisir. D’un autre côté j’essaie d’expérimenter sans pour autant rester dans l’univers de Mötley Crüe.

Lionel : Que signifient les chiffres 1313 tatoués sur les doigts de ta main droite ?

Mick : J'ai déjà tatoué sur les articulations « Mars » d’un côté et « 1313 ». Le « M » étant la 13ème lettre de l’alphabet et mes initiales étant MM j’ai donc tatoué « 13 13 » pour Mick Mars...

 

Mick Mars – Mötley Crüe – Hellfest 2009

Lionel : Est-ce qu’ils vous restent encore des souvenirs que vous n’avez pas mentionnés dans votre livre The Dirt ? Penses-tu que le succès de The Dirt vous a aidé à faire des shows encore plus gros ?

Mick : Il est impossible de tout mettre dans un seul livre, c'est certain ! Il y a aussi tellement de choses qui se sont passées ces dernières années... j'ai eu un enfant.... il y a tellement de choses aujourd'hui encore qui se passent. J’ai encore beaucoup de souvenirs de mon côté et ce malgré tout l’alcool et la drogue que j’ai pris. Le nom Motley Crüe.... disons que ça a aidé.... bien sûr les gens se disent « Hé c’est Mötley, le groupe qui a sorti ce fameux livre, et si on allait les voir ? » Beaucoup de gens ont désormais envie de venir nous voir et la sortie du livre a définitivement été bénéfique...

Lionel : Dans les années 80, c’était un peu la guerre entre Vince et Axl. Cette année vous serez au Hellfest avec Guns & Roses ?  Si tu le croises sur le site que lui diras-tu ?

Mick : (Rires). Oh oui je m’en souviens de ces bagarres… Je crois que tout se passera bien cette fois. Le temps est passé maintenant, de l'eau a coulé sous les ponts.

Lionel : Connais-tu le groupe Steel Panther ? Que penses-tu d’eux ?

Mick : Steel Panther font une parodie d'autres groupes et je sais que certains groupes n'apprécient pas trop. Je ne les hais pas mais je pense qu’ils devraient rester là où ils sont. Mais bon ils sont sympas, c'est le principal.

Lionel : Peux tu nous dévoiler quelques secrets concernant les shows que vous allez faire en France ? Il y aura-t-il quelque chose de spécial ?

Mick : Je suis sûr, comme je le disais avant, qui'il y aura plein de surprise pendant le show. Mais pour l'instant il y a les répétitions, la promotion... et les gens vont faire le maximum pour que ce soit énorme. Je ne peux pas en dire plus pour le moment.

 

Mötley Crüe – Hellfest 2009

Lionel : Vous étiez en France en 2009 à Clisson pour le Hellfest, mais vous n’avez pas joué à Paris depuis plus de 22 ans. Tu n’aimes pas Paris ?

Mick : Allons bon, bien sûr que si ! J’aime les filles, c'est un endroit magnifique, les monuments, la ville est magnifique. Johnny Depp y habitait, non ? (Rires)  

Lionel : Comment va ta santé et comment va ton dos aujourd’hui ? (NDLR : Mick a une spondylarthrite ankylosante, C'est une maladie inflammatoire chronique qui touche le rachis et les articulations sacro-iliaques. Deuxième des grands rhumatismes inflammatoires chroniques par sa fréquence et sa gravité).

Mick : Ma santé ? Je vais bien en ce moment, ça va. Mais je fais attention, pas trop le choix.

Lionel : Pendant vos énormes spectacles, combien de roadies travaillent pour vous ?

Mick : Ca dépend… de 30 à 39, et on a localement des gens qui viennent aussi nous donner un coup de main. Ça peut donc aller jusqu’à 49 personnes.

Lionel : Te souviens-tu de l’US Festival en 1983 ?

Mick : Je crois qu’il y avait AC/DC, Van Halen et Mötley Crüe. (NDLR, le fameux dimanche, le « Heavy Metal Day il n’y avait pas AC/DC, mais Quiet Riot, Mötley Crüe, Ozzy Osbourne, Judas Priest, Triumph, Scorpions et Van Halen).  Je me souviens de cette date. Il y avait une foule jusqu’à l’horizon. C’était fabuleux…

Lionel : Merci beaucoup Mick, c’était génial de pouvoir te parler et on te dit à Juin en France.

Mick : On espère vous y retrouver nombreux !

Merci encore à Katarz pour son aide précieuse pour les tradüctiöns!!!!



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements