Arcane Roots au Download Festival France 2016


Le groupe anglais avait été découvert pour certains lors de leur concert en première partie de Biffy Clyro en 2013 ou encore d’Enter Shikari en 2015. Il est désormais temps pour eux de se confronter au public parisien lors de cette toute première édition du Download en France. Le groupe se produit en plein après-midi sur la Stage 3, tandis qu'au même moment, Mass Hysteria retourne complètement la Stage 2.

Malgré tout, le public est au rendez-vous pour accueillir le trio anglais et profiter de leur rock énervé. Le show commence malheureusement avec quelques minutes de retard, Apocalyptica tardant un peu à clore son set sur la Main Stage, juste à côté.

download, 2016, paris, arcane roots

S’ils ne sont que trois, il faut admettre qu’Arcane Roots n’a pas besoin de plus pour balancer une bonne énergie et ce, dès le début. Le batteur est particulièrement démonstratif et frappe d’une façon assez impressionnante sur ses fûts. On note une bonne cohésion de groupe, les trois musiciens communiquent entre eux, parvenant en plus de cela à bien investir l’espace scénique. Il n'y a pas de secret, cela joue bien évidemment sur l’énergie dégagée par la formation.

Les transitions entre les morceaux sont rapides, assez fluides, et souvent menées par Daryl Atkins à la batterie et Adam Burton à la basse, pendant qu’Andrew Groves se réaccorde. Il n’y a que très peu de coupures, ce qui permet à Arcane Roots de se dévoiler sans temps morts, et ainsi de tirer parti du temps relativement réduit qui leur est imparti.

arcane roots, paris, 2016

Le groupe choisi de nous jouer un set mettant grandement en valeur le dernier EP, Heaven & Earth, presque joué dans son intégralité. Arcane Roots parvient à jouer avec brio sur les nuances, alternant entre des passages énervés presque agressifs, et d’autres, plus doux, enivrants. La voix d’Andrew est parfaitement maitrisée, puissante ou planante en fonction des ambiances.

Vers la fin du set, Adam s’adresse au public en affirmant que celui-ci a fait preuve de courage en venant si tôt, expliquant à notre place, ils seraient encore au lit. Il est quand même 15h30, chacun son rythme.

arcane roots, 2016, rock


Arcane Roots n’a pas déçu son auditoire et a très certainement gagné quelques fans avec cette prestation fort bien menée. Si le concert était bon, on regrette néanmoins que le groupe ne possède un petit quelque chose en plus, une touche d’originalité supplémentaire qui ajouterait d’avantage de cachet à la formation.

Photographies : © Marjorie Coulin 2016
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :
Advertisements