Tremonti au Download Festival France 2016

Alors qu'une majorité de personnes s'est dirigée, tout de suite après la fin du set d'Iron Maiden, vers le show de Ghost sur la scène 2, une petite partie du public a décidé de se diriger sous la tente de la scène 3 située juste à côté de la mainstage. C'est les Américains de Tremonti qui sont à la conclusion de ce vendredi chargé en performance incroyable. Et le groupe états-unien ne va pas excepter à la règle.

Ce n'est pas moins de douze chansons que va exécuter Tremonti devant un public encore sous le charme du concert livré par Iron Maiden quelques minutes auparavant. Difficile donc, dans ces conditions de monter sur scène et c'est, sans le vouloir, avec un poids immense sur les épaules que les Américains envahissent les planches.

Et autant dire qu'ils ne font pas dans la dentelle, loin de là. D'emblée, les guitares nous agressent pour mieux nous alerter sur le niveau des Américains sur le début de "Another Heart". Ils ne sont pas là pour blaguer et cela se ressent. 

Même constat dans les morceaux qui suivent, l'incroyable son de guitare est une constante. Marc Tremonti, à l'origine du groupe, est en grande forme et cela s'entend. Sur "You Waste Your Time" notamment, les riffs exécutés par le chanteur-guitariste de la formation sont impeccable.

On sent toute l'influence de son ancien groupe, Alter Bridge, dans la musique de Tremonti. Mais celui qui a donné son nom au groupe n'a pas seulement construit une pale copie mais bien une formation avec du potentiel, et notamment en live. 

Mais Marc Tremonti n'est pas seulement un excellent guitariste. Il passe haut la main le test du chant et montre qu'il possède également une superbe voix, comme sur le très bon "Flying Monkeys" où il peut montrer la variante qu'il a dans sa voix, ce titre lui permettant d'alterner les différentes tonalités que possède son organe vocal.

Mais il n'est pas le seul dans ce groupe et chaque membre à aussi un rôle à jouer. Garett Whitlock à la batterie se démène et est perceptible sur un morceau comme "Radical Change".

On remarque de plus une parfaite égalité dans la setlist présentée par Tremonti. Ce sont quatre morceaux de chaque album qui ont été selectionnés et cela s'avère payant car cela permet au groupe de se montrer pleinement à son auditoire et de donner une perspective de leurs compositions à une partie du public.

Marc Tremonti se démarque une nouvelle fois sur "My Last Mistake", issu du dernier album du groupe, Dust, avec un solo superbe exécuté parfaitement par le leader. "Wish You Well" conclut l'excellente performance des Américains.

Certains peuvent donc regretter d'être aller voir Ghost ou d'être rentrés plus tôt chez eux après la tuerie Iron Maiden, car Tremonti a livré une prestation plus que convaincante. Bien loin de la prestation scénique que peut offrir un groupe comme Ghost, Tremonti se détache de toutes frioritures mais livre une prestation sans faute. La simplicité a parfois du bon, et Tremonti l'a démontré pour conclure de la plus belle des manières cette première journée du Download.

Photographies : © Marjorie Coulin 2016
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements