DOSSIER : Download Festival France 2016

Ca y est ! Notre dossier complet sur la première édition du Download Festival France, qui avait lieu à Paris les 10, 11 et 12 juin derniers est en ligne.

Pour marquer cette première, La Grosse Radio a mis les petits plats dans les grands, en proposant une couverture intégrale de l’événement, avec une couverture individuelle de chacun des 40 concerts qui ont eu lieu sur ces trois jours, plusieurs interviews, et un article général sur l’ambiance du festival : ce sont donc une cinquantaine d’articles qui se sont succédés au fil des derniers jours. Il s’agit à notre connaissance du seul dossier aussi complet sur le sujet !

C’est une équipe de huit dévoués membres du webzine qui se sont retrouvés chaque jour sur place pour vous faire revivre ce week-end musical : Axwellica, Florentine, Ganush, Justinator, Maxallica et Régis au report, ainsi que Marjorie Coulin et Nidhal Marzouk derrière leurs boitiers reflex. Un gros merci à eux !

L’équipe de La Grosse Radio tient enfin à remercie Live Nation et l’organisation du festival, en particulier Myriam Astruc, Jovana Damjanovic, Virginie Baptista et Marie-Caroline Graton, ainsi qu’Olivier Garnier et Roger Wassier de Replica Promotion. Merci pour leur accueil, leur temps, et leur efficacité !

Avant de vous livrer une liste de liens conduisant aux divers articles, classée par jour et par scène, voici brièvement l’avis de nos chroniqueurs sur le week-end qu’ils ont passé.

Axwellica
 » Le Download 2016 en France est une excellente idée, il permet de voir quelques groupes qui ne sont pas présents au Hellfest, notamment des groupes de rock que l’on ne peut voir dans des festivals purement axés metal. Au niveau de l’organisation, les indications laissaient un peu à désirer puisque j’ai fait ma journée de festival complète sans bracelet ni cashless, n’ayant pas compris où il fallait les récupérer et que personne ne m’a parlé de ça à l’entrée. Peut-être que faire une pose des bracelets à l’entrée lors de la présentation de la place serait une bonne idée ? L’accueil presse a en revanche été assez simple, surtout pour les interviews où tout s’est bien passé et pour lesquelles la réception a été très bonne.
La circulation entre les trois scènes est fluide et assez simple, ce qui rend le festival assez agréable en lui même. Les stands de nourriture sont nombreux et variés donc c’est du tout bon à ce niveau là aussi. Chaque concert vu le samedi a bénéficié d’un excellent son mais on regrettera juste l’énorme manque de communication sur le problème technique qui nous a fait perdre UNE DEMI HEURE de set pour BABYMETAL !« 


Ganush :

« Des groupes mythiques qui te font revivre­ ton adolescence, quelques coups de solei­l, un peu de boue et beaucoup de bières. ­Bref, une première édition du Download Fe­stival à Paris plutôt réussie malgré quel­ques petits cafouillages le premier jour ­! « 

Justinator :

« Une première journée difficile pour les organisateurs, mais une équipe souriante et accueillante. Trois scènes plutôt bien disposées et un son pratiquement irréprochable tout au long des trois jours. Pour une première édition, le Download France a su nous épater avec des groupes de renoms et une ambiance très bonne. »

Maxallica :

« Hormis quelques soucis à l’ouverture des portes et une attente au cashless vraiment trop longue, on ne peut que féliciter l’équipe du Download Festival pour cette première édition avec une très belle affiche, une restauration variée et un bar à cidre qui aura su plaire aux metalleux. A l’année prochaine ! »

Régis

« On craignait beaucoup de choses pour cette première édition qui se déroulait dans un contexte difficile, entre crue de la Seine, grèves, manifestations, et contexte sécuritaire délicat. Pourtant l’organisation a déjoué les pronostics en cette période d’Euro, en proposant un événement à la hauteur, fait rarissime pour la première tentative d’un festival. Une belle programmation, un son souvent très plaisant, des stands de restauration variés et délicieux : merci le Download, vivement 2017 ! »
 


SOMMAIRE DU DOSSIER DOWNLOAD FESTIVAL 2016

* VENDREDI 10 JUIN 2016 *

–Mainstage 1–

Iron Maiden
Deftones
Gojira
We Came As Romans

–Stage 2–

Ghost
Anthrax
Avatar
Beartooth

–Stage 3–

Tremonti
Blackrain
The Raven Age
The Wild Lies

* SAMEDI 11 JUIN 2016 *

–Mainstage 1–

Korn
Biffy Clyro
Babymetal
Saxon
Apocalyptica

–Stage 2–

Jane’s Addiction
Amon Amarth
One OK ROCK
Mass Hysteria

–Stage 3–

The Inspector Cluzo
Twin Atlantic
The Struts
Arcane Roots
Shinedown

* DIMANCHE 12 JUIN 2016 *

–Mainstage 1–

Rammstein
Volbeat
Sabaton
Trivium
Skillet

–Stage 2–

Megadeth
Rival Sons
Children Of Bodom
Lofofora

–Stage 3–

Last Train
Skindred
New Year’s Day
Strange Bones
The Shrine

* INTERVIEWS *

Biffy Clyro
Children Of Bodom
Ghost
The Raven Age
The Struts
Trivium
We Came As Romans

* BONUS *

Ambiance, organisation et météo

A l’année prochaine !



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements