Audrey Horne au Hellfest 2016

Vendredi – 11h40 – Mainstage 2


A l’heure où Audrey Horne s’apprête à monter sur les planches de la Mainstage 2 pour délivrer son show de classic hard rock d’une demi-heure, le public n’est pas encore présent en nombre, en raison de la file d’attente qui se poursuit à l’entrée du site et qui ralentit l’arrivée des festivaliers.

Qu’importe, Toschie (chant) et sa bande sont tout de même prêts à assurer leur set en soutien à Pure Heavy (2014), leur dernier opus dont la pochette s’affiche en grand sur le backdrop du combo norvégien. Mais contre toute attente, ce sont les titres de Youngblood qui seront majoritaires, certainement car cet album a été particulièrement bien accueilli au moment de sa sortie en 2013. C’est donc « Redemption Blues » qui ouvre le bal devant un public clairsemé et visiblement déçu de l’horaire de passage si matinal du groupe. D’ailleurs Toschie signale que « c’est la troisième participation d’Audrey Horne au Hellfest, et le groupe joue à chaque fois de plus en plus tôt ».

Audrey Horne, Hellfest, Mainstage, Toschie, Hard Rock,

Voilà ce qui arrive avec une affiche aussi impressionnante que celle que propose le festival chaque année. En dépit d’une belle énergie de la part des musiciens, et particulièrement du leader, qui descend dans le pit photo pour aller à la rencontre des fans du premier rang, la sauce ne prend pas.
Audrey Horne propose certes des titres aux refrains accrocheurs et aux riffs entraînants (« Pretty Little Sunshine ») mais il faut croire que le public peine à rentrer pleinement dans le set au cours de ce vendredi matin. Et comme pour ajouter de la malchance au concert des Norvégiens, les premières pluies fines de la matinée s’abattent sur Clisson pendant le set du groupe, tandis que quelques rafales de vent perturbent quelque peu la qualité sonore.

Audrey Horne, Hellfest, Mainstage, Hard Rock, Norway, report

En dépit d’un bon set pour les fans de la formation, basé sur l’énergie du combo, il faut croire que les conditions ne sont pas optimales pour qu’Audrey Horne parviennent à séduire de nouveaux festivaliers non familiarisés avec leur musique festive et rock n’ roll.

Audrey Horne, Hellfest, hard rock, Mainstage

Alors que le groupe tente de fédérer le public, c’est seulement au cours du dernier titre, « Waiting For the Night », que l’audience semble se réveiller en chantant le refrain du morceau. A peine ce titre terminé, Audrey Horne se retire alors que les fans, visiblement déçus par un temps de jeu aussi court, en auraient souhaité bien plus.

Audrey Horne, Hellfest, Hard Rock, Mainstage, Toschie,

Setlist : 
Redemption Blues
Straight into your Grave
Youngblood
Out of the City
Pretty little Sunshine
Waiting for the Night

Photographies : © Nidhal Marzouk 2016
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements