Les Sales Majestés au Hellfest 2016

Samedi - Warzone - 12h15

Punks are alive!

Terre d'accueil du punk, la Warzone s'offre un joli nom du genre en ce samedi mid: Les Sales m
Majestés. Anti-systèmes devant l'éternel, les Français ont faim de scène et s'apprêtent donc à délivrer leurs messages (et aussi leur musique, quand même) devant une assemblée conséquente et de tout âge.

Légendes du punk tricolore, Les Sales Majestés sont réputés pour ne pas porter la politique et la religion dans leurs cœurs. Rien d'étonnant donc lorsque les quatre musiciens débarquent sur la Warzone avec pour musique d'intro un chant clérical. La bande ouvre avec un classique de No Problemo, "Camarade", dont le refrain est largement repris par une foule plutôt importante.


Dès la fin du morceau, Yves Cessinas salue ses "camarades" en clamant haut et fort que "nous ne sommes pas encore morts !". Direct, "On en a marre" vient faire exploser la fosse. Le son est bon et la bonne humeur est plus que palpable. Les Français arborent un large sourire et Cessinas hurle sa rage et son engagement.

Un engagement qu'il n'hésite pas à rappeler entre chaque morceau à coup de punchlines plutôt claires: "On emmerde le gouvernement, on encule la société qui veut faire de nous des esclaves". Les amateurs de la bande n'ont aucun mal à deviner le morceau qui suit à savoir "Oui j'emmerde".
Bonne humeur et fraternité (deux notions chères au genre) sont totalement omniprésentes, notamment à l'annonce de "Johnny s'en va-t-en guerre" ou "Mes frères", précédée d'un beau "La France est une poubelle, nous en sommes les déchets". Titre par ailleurs chanté en choeur par le public.



Le concert se termine sur le duo composé de "Les vacances" et "Les patrons" dans une ambiance toujours aussi belle et chaleureuse. Plus qu'un concert, Les Sales Majestés ont offert  une véritable bouffée d'air frais à ces hommes, ces femmes et même ces enfants venus en masse. Effectivement, ces ténors du punk ne sont pas morts et, mieux encore, ont probablement rallié quelques nouveaux fans à leur cause et surtout à leur musique.

On termine évidemment avec une grosse pensée pour le guitariste Yann qui s'en est allé vers un monde meilleur, quasi un an jour pour jour avant cette prestation.

Setlist:
Camarade
Play Video
On en a marre
Play Video
Oui j'emmerde
Play Video
Je suis fier
Johnny s'en va t'en guerre
Sois pauvre et tais-toi !
Mes frères
Halte au front
Pp haine
Les Vacances
Les Patrons

Photographies : © Lionel/Born 666

Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements