Anthrax au Hellfest 2016

Vendredi – 16h45 – Mainstage 1


Anthrax est le premier gros nom de la scène thrash metal américaine à se produire sur une des Mainstages du Hellfest 2016. Alors qu’Havok venait de faire une grosse prestation sous l’Altar quelques minutes auparavant, Anthrax se devait de montrer que le thrash old school en a encore sous les pompes pour nous botter les miches.

Avec un concert de cinquante minutes et une setlist composée uniquement de huit morceaux, il est difficile de faire un tour complet de l’œuvre immense d’un monument comme Anthrax et ses 35 années de carrière. C’est pourquoi on se retrouve avec une setlist qui n’est pas forcément adaptée à un festival puisqu’elle est composée de trois morceaux du nouvel album et cinq autres tubes du groupe. Alors n’aurait-ce pas été un peu plus judicieux de jouer moins de titres du nouvel album pour faire « Madhouse » et, par exemple, « I Am The Law » ?

Anthrax, thrash, metal, Hellfest, Mainstage, Scott Ian

Heureusement pour eux, For All Kings a l’air déjà assez connu par le public se trouvant devant la scène. Dans tous les cas, on a affaire à un très bon concert des thrashers New-Yorkais, ils ont la pêche, les rythmiques sont impeccables et saccadées comme on les aime. On pourra cependant reprocher des irrégularités dans le son, car les personnes se trouvant bien au centre avaient un son plutôt correct mais dès que l’on se déplaçait un peu sur les côtés pour pouvoir respirer, les guitares devenaient quasiment inaudibles ou du moins trop aiguës, donnant un côté dérangeant si l’on essaiyait de faire bien attention à ce qui se passait musicalement sur scène.

Absolument rien à redire sur les parties rythmiques de Scott Ian, Charlie Bennante et Frank Bello qui restent fidèles à leur réputation de machines. Il est évidemment difficile de trouver meilleur guitariste rythmique que Scott Ian dans le thrash des années 80, si l’on met à part les ovnis que sont James Hetfield et Dave Mustaine. Pour ce qui est des solos, on peut dire que Jonathan Donais s’est très bien acclimaté au groupe depuis 2013. Ses solos sont parfaits, avec pour le coup un très bon son.

Anthrax, thrash, metal, Hellfest, Mainstage, Scott Ian

Intéressons nous maintenant à la partie vocale d’Anthrax en ce beau premier jour de festival. Joey Belladonna est en immense forme ! Ok il n’a plus sa voix d’il y a de nombreuses années, mais il assure encore parfaitement tout ce qu’il a à faire, et tout cela en courant d’un bout à l’autre de la scène. En plus de chanter d’une manière correcte, il fait aussi le show sur « Fight ‘Em Til You Can’t » en s’emparant de la caméra du caméraman central, la posant sur son épaule et en filmant le public. Ce qui provoquera un léger stress du caméraman, qui se mettra à danser quelques secondes plus tard. Sur « Indians » il arrive à récupérer une coiffe de chef indien dans le public, et se met à courir dans tous les sens en chantant parfaitement bien son texte.

Mais que serait un concert d’Anthrax, en France, sans leur mythique reprise de Trust avec « Antisocial » ? Le public se fait une vraie joie de chanter en chœur les mélodies et refrains de ce morceau connu de tous. « Breathing Lightning » et « Indians » viennent terminer ce concert de thrash d’une très belle manière. On retiendra une belle prestation de la part des Américains avec malheureusement (et comme pour beaucoup d’autres groupes sur les Mainstages) quelques petits soucis de clarté de son. 

Anthrax, thrash, metal, Hellfest, Mainstage, Scott Ian

Setlist : 
You Gotta Believe
Caught in a Mosh
Got the Time
Fight ‘Em ‘Til You Can’t
Evil Twin
Antisocial
Breathing Lightning
Indians

Photographies : © Nidhal Marzouk 2016
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe

 



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements