Unsane au Hellfest 2016

Dimanche - 15h50 - Valley

Unsane, ou des pontes de la scène noise rock avec plus de 25 ans de carrière au compteur. Leurs derniers albums sont tout sauf mauvais, et on entendait dire qu’ils n’avaient rien perdu de leur superbe. Sauf qu’il y a parfois des imprévus qui vous empêchent de profiter des concerts.

Lorsqu’on entre dans la phase finale d’un festival comme le Hellfest, tout le monde est sur les rotules. Et l’humble rédacteur de ces lignes ne faisait pas exception. A ce stade du festival, quand on a plus de trente concerts dans les pattes (et les esgourdes), cela se ressent sur votre état physique et mental. Et malheureusement, le trop plein s’est fait ressentir dès les premières notes du concert d’Unsane.
 

Unsane, sludge, hellfest 2016, live report, noise rock, valley,


C’est ingrat, car le groupe assure une performance impeccable et professionnelle, avec un son tout à fait correct, quoique perfectible. Les musiciens sont appliqués et délivrent des chansons qui ont définitivement une « patte », un corrosif mélange de sludge et de noise. Du noisludge ? Je cours déposer le terme à l’INPI…  (sic) Même mes calembours sont fatigués ! On peut entendre qu’Unsane est largement influencé par le hardcore, notamment sur la fin du set avec des morceaux moins bruitistes et fatalement plus accrocheurs. Le public est venu en masse et à en juger par les ovations, apprécie franchement cette performance des Américains, qui en profitent pour remercier copieusement l’audience !
 

Unsane, sludge, hellfest 2016, live report, noise rock, valley,


Que dire de plus ? Unsane en impose de part son attitude et sa discipline. Il n’y a rien à dire, ça joue, mais face à une insensibilité temporaire à cette musique, impossible de noter quoi que ce soit. C’est l’abysse, le néant, la (quasi) feuille blanche. Et malheureusement, ce syndrome bien connu des festivaliers fait des centaines de victimes chaque année. Il ne faut pas oublier que la façon dont sera appréciée toute forme d’art est indissociable des circonstances dans lesquelles on y a été exposé, et c’est on ne peut plus vrai en musique. C’est pourquoi il faut toujours se poser et s'autoriser à redonner une chance à un groupe, que ce soit sur disque ou sur scène. Donc allez écouter ou voir Unsane. Ils le méritent.

Setlist :
Sick
Committed
Over Me
Against the Grain
Killing Time
Only Pain
Line on the Wall
Empty Cartridge
Scrape
Alleged
Out

Photos : © 2016 Lionel / Born 666
Toute reproduction interdite sans autorisation écrite du photographe.

close

Ne perdez pas un instant

Soyez le premier à être au courant des actus de La Grosse Radio

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements