Slayer au Hellfest 2016

Dimanche - 18h30 - Mainstage 1
 


Blind Guardian n’a pas fini son set que nous sommes déjà en train de nous frayer un chemin vers la Mainstage 1, pour voir Slayer le plus près possible. Le soleil tape encore fort à cette heure-là mais la bière nous rafraîchit, donc on peut se poser quelques minutes le temps que le groupe débarque.

On entend soudainement une chanson bien connue émanant de la Mainstage 1 : "Thunderstruck" d’AC/DC, qui annonce l’arrivée prochaine de Slayer. La foule commence à s’amasser et la pression monte.

Sitôt "Thunderstruck" terminé, c’est l’intro du dernier méfait du combo qui se lance, à savoir "Delusions of Saviour". A ce niveau-là, la tension est à son apogée ! Chaque visite de Slayer dans nos contrées est un vrai plaisir et le groupe en a bien conscience. C’est avec l’arrivée sur scène de Tom Araya à la fin de l’intro que le public se déchaîne complètement.

Le set démarre avec "Repentless", issu de l’album du même nom. C’est la première fois que je l’entends en live et ce morceau envoie le pâté : c’est un bon choix pour une ouverture. L’énergie déployée avec ce morceau est telle qu’on a l’impression de se faire rouler dessus par un semi-remorque et on en redemande.

L’enchaînement parfait avec "Disciple", issu de God Hates Us All, morceau ultra heavy qui permet à Tom Araya de déployer toute sa puissance vocale, et qui a (déjà !) 15 ans, sonne toujours aussi moderne et le public est aux anges, tout comme votre serviteur.

Quelques lourds soucis de son viennent toutefois perturber le show, la voix de Tom est parfois inaudible, mais comme d’habitude en festival en plein air, on ne peut rien y faire car il y a trop de paramètres qui entrent en compte… Ceux qui sont devant la scène doivent bénéficier d’un son bien plus régulier, du moins on l'espère pour eux.

Les titres du dernier album ne prennent pas toute la place dans le set, et ce sont clairement les anciens hits qui sont à l’honneur. L’annonce de "War Ensemble" par Tom fait l’effet d’une bombe dans le public, qui d’une seule et même voix hurle son plaisir, et quel pied ! On remarquera Gary Holt, affichant son sourire habituel, et portant son désormais célèbre t-shirt « Kill the Kardashians », qui avait fait grand bruit il y a quelques mois sur la toile. Kerry, quant à lui, reste fidèle à lui-même avec son headbanging constant et sa présence presque irradiante. Les solos sont aussi parfois inaudibles : en effet, le vent s’est levé sur le Hellfest, mais cela ne gâche en rien le plaisir procuré par Slayer.

Les premiers riffs de "South of Heaven" résonnent sur la Mainstage 1 et le public déjà sur les rotules après l’avalanche de thrash de "Mandatory Suicide" est désormais en transe. Slayer achève sauvagement son auditoire avec ce titre cultissime issu du non moins génial album du même nom. Le public secoue la tête aux coups de mediator de Kerry, jouissif.

Ce titre signifie aussi que nous en sommes à plus de la moitié du set, et beaucoup de titres incontournables n’ont pas encore été joués. C’est là que Slayer sort de son chapeau les quatre derniers titres que tout le monde attendait, et finit de la sorte son show par une série de claques monumentales.

Slayer a su satisfaire son public avec une setlist bien travaillée, une grosse partie étant des titres qui ont fait jadis leur succès, saupoudrés des nouveaux issus de Repentless. C’est à n’en pas douter l’un des meilleurs concerts de ce Hellfest. Au-delà de leur musique c’est aussi un bonheur de voir jouer devant soi cette bande de potes de toujours et on espère les voir encore durant de nombreuses années.

Setlist :

Delusions of Saviour
Repentless
Disciple
Postmortem
Hate Worldwide
War Ensemble
You Against You
Mandatory Suicide
Fight Till Death
South of Heaven
Born of Fire
Dead Skin Mask
Raining Blood
Angel of Death

Report par Kharnall

Photographies : © Nidhal Marzouk 2016
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements