Arthemis au Hellfest 2016

Dimanche, 10h30 – Mainstage 2

C’est déjà le dernier jour de cette onzième édition du Hellfest et pour commencer la journée, nous nous dirigeons vers la Mainstage 2 pour assister à la performance du combo de heavy/power en provenance d’Italie : Arthemis.

Arthemis, Metal, Hellfest, Mainstage, Italy

Emmené par le seul membre encore présent depuis 1994, Andrea Martongelli (guitare/chant), Arthemis débarque devant une fosse encore bien éparse ce qui ne va pas empêcher le combo de tout donner pendant les trente minutes imparties. On apprendra un petit peu plus tard que c’est le tout premier passage des Italiens en France après vingt-deux ans d’existence, incroyable. Néanmoins les quelques fans Italiens du festival sont là et bien présent à la barrière, on les apercevra même reprendre en choeur ensemble les paroles.

Arthemis, Heavy, Metal, Hellfest, Italy

Backdrop représentant le nom du groupe ainsi qu’un centurion futuristique, Arthemis nous envoie son heavy fortement teinté de power – notamment sur les refrains – au son de la guitare d’Andrea Martongelli auquel on décernera le titre honorifique de « Plus belle guitare du festival » tant elle est vraiment magnifique.

Hellfest, Metal, Arthemis, Live report,

Arthemis nous offre une rétrospective de sa carrière même si résumer autant d’années de carrière avec seulement trente minutes est compliqué. On aura le droit notamment à deux extraits de We Fight dernier album en date du groupe tout comme à un solo de basse sur le titre « Still Awake » qui aura été du meilleur effet.

C’est une belle surprise que ce set d’Arthemis et on souhaite revoir le groupe en France pour, pourquoi pas, une durée plus importante.

Arthemis, Metal, Italy, Hellfest,

Photographies : © Nidhal Marzouk 2016
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements