Napalm Death au Hellfest 2016

Samedi – 23h45 – Altar


Après avoir dormi pendant le show de Within Temptation et regardé le début de Twisted Sister ( quelle frustration de devoir partir si vite !), je me dirige rapidement vers l’Altar où Napalm Death se prépare à monter sur scène. La plus grosse partie du Hellfest est devant Twisted Sisters et se frayer un chemin dans la foule n’est pas chose aisé mais j’arrive tout de même à temps pour apprécier ces légendes du grind/ death.

Les lumieres sont éteintes, l’intro de Apex Predator résonne sous l’Altar, les membres débarquent rapidement sur la scène pour jouer l’introduction, Barney arrive en dernier pour lancer ses cris si particuliers et reconnaissables entre mille. Pas de doute, Napalm Death est dans la place et nos chastes oreilles vont en prendre pour leur grade ce soir.

« Silent Is deafening » issu de The Code is Red…Long Live the Code suit, Barney fidèle à sa gestuelle saute dans tout les sens et balance ses bras tel un pantin désarticulé. Cela fait partie du show et le public apprécie de voir que Barney est toujours à fond dans ce qu’il fait.

Shane porte un t-shirt de Venomous Concept, Barney celui des Melvins, son groupe favori et ça fait plaisir de voir qu’un groupe aussi connu que Napalm Death  n’hésite pas à porter les vêtements de leur musiciens favoris.

L’ambiance sur scène est parfaite, les musiciens headbanguent à tout va. Le public, fort nombreux, est conquis et n’hésite pas à pogoter sur des morceaux comme « When All is Said and Done », petite pépite de death et de brutalité.

La premiere partie de la set list se concentre sur les morceaux plus récent et donc death, puis « Scum » est joué et on sait que la deuxième partie de la setlist sera placée sous le signe du grind.

Les morceaux sont forcément courts et très intenses,  et rappellent les bonne vieilles années ou Napalm Death terrorisait nos platines à CD. « Suffer the Children », » Mentally Murdered », « You Suffer », c’est une avalanche de grind à laquelle nous avons droit ce soir. Le groupe est déchainé et déteint sur le public qui fait trembler l’Altar.

La troisième partie de la setlist démarre par « Conform » ( reprise du groupe Siege) et le titre qui est joué quasiment à chaque concert : « Nazi Punks Fuck off « des Dead Kennedys.

C’est avec « Adversarial/Copulating Snakes » que Napalm Death termine son show, nous avons droit à des salutations et à un lancé de bouteilles d’eau avant de voir le groupe disparaitre sous nous yeux. Vingt-et-un titres ont été joués ce soir, pour un show de une heure. On peut aisément dire que Napalm Death ne se moque pas de son public. Chapeau bas.

Setlist
Intro
Apex Predator – Easy Meat
Silence Is Deafening
When All Is Said and Done
Smash a Single Digit
Timeless Flogging
Continuing War on Stupidity
Dear Slum Landlord…
Scum
Social Sterility
Deceiver
Suffer the Children
Breed to Breathe
Mentally Murdered
Hierarchies
The World Keeps Turning
Conform
(Reprise de Siege)
Lucid Fairytale
How the Years Condemn
You Suffer
Nazi Punks Fuck Off
(reprise des Dead Kennedys)
Adversarial/Copulating Snakes

Photographies : © Thomas Orlanth 2016
Toute reproduction interdite sans autorisation du photographe



Partagez cet article sur vos réseaux sociaux :

Ces articles en relation peuvent aussi vous intéresser...

Ces artistes en relation peuvent aussi vous intéresser...

Advertisements